Critiques

Invisible Man : La critique du film

Par Maxime Cailleret


Nous sommes en pleine nuit, dans une villa à quelques millions d’euros isolée de toutes habitations, Cecilia se réveille angoissée dans un calme effrayant, voilà comment démarre le film "Invisible Man"…

Le gros point fort du film est d’embarquer directement le spectateur sans faire connaissance des protagonistes, de l’environnement, comme si vous étiez le personnage principal. Cet exercice est très bien réalisé, on comprend très vite que nous sommes loin du couple parfait, mais on ne sait pas encore pourquoi.
Ce démarrage comme sait très bien le faire Christopher Nolan ("Dunkerque") impose un rythme entrainant au film, sans jamais s’essouffler. Le réalisateur Leigh Whannell réussi à garder cela sur toute la durée de ce thriller d’épouvante. Nous sommes concentrés sur une histoire principale, les différents acteurs qui interviennent au cours du récit ont le même objectif, c’est-à-dire donner plus d’impact, plus d’envergure à l’intrigue du film.

Elisabeth Moss incarne parfaitement le personnage central, à tel point qu’on se pose la question de savoir si tout ce qui se passe autour d’elle est réel ou non. Elle se présente une personne fragile, sensible, indépendante mais qui arrive tout doucement à ressortir une force de caractère sans précédent. En effet, la situation ne fait que s’aggraver autour d’elle. Il est impossible que cela soit encore pire et si…, quelques minutes après une nouvelle péripétie démarre. L’actrice sort brillamment de chaque scène, ce qui remet notre réflexion de départ en question. Il est très appréciable de se laisser manipuler également.

critique-invisible-man1
Aldis Hodge, Elisabeth Moss, Storm Reid - Copyright 2020 Universal Pictures
Certes, "Invisible Man" présente quelques défauts, les américains adorent en faire toujours trop mais on lui pardonne car c’est une très belle surprise. Dit autrement, nous n’attendions pas grand-chose de ce dernier au départ. La saga sur l’homme invisible a déjà été interprétée à plusieurs reprises avec des succès bien différents. De ce fait, une fois que la manipulation opère auprès du public, on ne peut que s’en féliciter. Dans le contexte actuel, si particulier avec un décor cinématographique qui n’est pas très riche, "Invisible Man" est à recommander pour satisfaire les plus difficiles d’entre vous…

Pour conclure, une petite info qui plaira aux puristes. Le réalisateur a travaillé sur la saga "Saw" en tant que scénariste. Il nous offre dans "Invisible Man" une petite friandise en liaison avec cette « série culte ». Lors d’une scène, vous pourrez voir apparaître le masque du tueur Jigsaw, je vous laisse retrouver cette scène, soyez attentifs…

Tous nos contenus sur "Invisible Man" Toutes les critiques de "Maxime Cailleret"

ça peut vous interesser

La Voix du succès : Un film pour l’été

Rédaction

Invisible Man : Pas dans la salle obscure

Rédaction

The Hunt : Hunter Games

Rédaction