Archives Critiques

L’Auberge Rouge : Manque de finesse !

Aie aie aie me direz-vous. Un remake du film culte d'Autan-Lara ? Avec Clavier, Balasko, Jugnot ? Aie aie aie. Bon, tout d'abord, il vous faut savoir que ce que Christian Clavier (auteur de cette incroyable idée) revendique, c'est la « comédie à la française »...

Amateurs de légèreté, soyez avertis : passez votre chemin ! Ceci étant dit, il faut bien avouer que le trio du Splendid tient ses promesses. De ce fait divers ô combien gore, ils font une comédie assez enlevée, et réussie pour qui aime ce genre d'humour. Dans les salles, on se marre, si on sait qu'on n'est pas venu chercher du Woody Allen...

Côté réalisation bien  sûr rien n'est extraordinaire, la comédie se repose entièrement sur ses acteurs. Notons un louable effort de Gérard Krawzyck pour tenter d'empêcher ces derniers de cabotiner, et des trois protagonistes principaux pour laisser leur chance aux second rôles.

C'est d'ailleurs du côté de ces derniers qu'il faudra chercher les ressorts comiques les plus « splendid-free »... D'Anne Girouard (excellente Guenièvre de "Kaamelott") à François Xavier-Demaison, impayable ici, en passant par Eva Joly, les personnages secondaires apportent leur lot de sourires. Seul couac de la distribution, Jean-Baptise Maunier, que décidément on ne met plus qu'en costume d'époque. Plutôt bon dans "Hellphone", il est plus que lisse dans cette "Auberge Rouge", et le seul rire efficace se fera à ses dépens : c'est Jugnot qui, dans les premières minutes du film, lui intime d'arrêter de chantonner. Voilà bien une des seules finesses d'un film qui en manque sinon cruellement....

La comédie à la française aurait, semble t-il de beaux jours devant elle, mais finit, forcément, par lasser une partie des cinéphiles, bien trop habitués aux réussites américaines et britanniques.
Auteur :Fadette Drouard
Tous nos contenus sur "L'Auberge Rouge" Toutes les critiques de "Fadette Drouard"