31 octobre 2020
Archives Critiques

L’ex-femme de ma vie : Sac de noeuds

Pas de réelles surprises dans "L'Ex-femme de ma vie" (distribué par Warner Bros. France), ce nouveau long-métrage de Josiane Balasko. On ne change pas une équipe qui gagne, si tant est qu'elle ait jamais gagné un jour d'un point de vue artistique... Ressuscitant avec Thierry Lhermitte l'un des couples mythiques de la troupe du Splendid qui fit en son temps le succès des Bronzés, elle nous livre une adaptation de la pièce de théâtre qu'elle avait elle-même créée en 1988.

Elle confirme ainsi son intérêt pour les comédies dites "couillues". Et ce, sous tous les sens du terme... Car dans les films de Balasko, on s'apostrophe, on se hurle dessus quand on n'en vient pas littéralement aux mains. Une énergie qui peut être salvatrice par moments mais complètement inutile au final. En forçant le ton burlesque, Josiane Balasko semble s'enfoncer dans un genre dans lequel elle n'a vraiment plus rien à prouver...

On s'en remet donc aux prestations des comédiens - contraints d'en faire parfois des tonnes - pour sauver l'essentiel. Dans ce registre, Karin Viard excelle et confirme sans statut d'actrice à part. Très à l'aise dans un rôle proche de la Zézette du Père Noël est une ordure, elle prouve une fois de plus qu'elle n'a pas peur de se mettre en danger, quitte à arborer un look peu glamour. Un danger que Thierry Lhermitte ne doit pas vraiment connaître tant les rôles qu'il accepte semblent identiques films après films. Excepté son rôle à contre-emploi de détective désemparé dans "Une affaire privée" de Guillaume Nicloux (2002).

A noter par contre, la très sympathique apparition de Micheline Dax interprétant une éditrice indigne et impitoyable. A près de 80 ans, elle prouve ici qu'elle n'a rien perdu de son talent. Quant à notre Josy nationale, elle reste fidèle à elle-même s'enfonçant un peu plus sur le chemin tortueux des comédies sociales sentimentales. Et on ne peut que regretter que les producteurs français la cantonnent à ce simple rôle. L'intrigue de son seul roman, Cliente (paru chez Fayard l'année dernière) méritait à elle seule bien plus que cette simple pièce de boulevard...

Auteur :Vincent VantighemTous nos contenus sur "L'ex-femme de ma vie" Toutes les critiques de "Vincent Vantighem"

ça peut vous interesser

Miss : Vous voterez pour elle !

Rédaction

Les Apparences : Décevant

Rédaction

Les Apparences : Sont trompeuses !

Rédaction