Critiques

La Brigade : Elle nous emballe !

Par Jérémy Joly

Depuis quelques années, le réalisateur Louis-Julien Petit a réussi à prouver que l'on peut associer film social et divertissement. Son premier long-métrage "Discount" était une comédie qui dénonçait les conditions de travail ainsi que le gâchis engendrés par les invendus des supermarchés. Dans le drame, "Carole Matthieu", le réalisateur pointait du doigt les conditions de travail déplorables d'une entreprise à travers les yeux d'une médecin du travail. Plus récemment, dans "Les Invisibles", Louis-Julien Petit revenait à la comédie et montrait les conséquences de la fermeture d'un centre d'accueil pour des femmes SDF.

Louis-Julien Petit est donc une nouvelle fois à la une avec son nouveau film intitulé "La Brigade". Ce dernier nous plonge à nouveau dans un fait social d'importance puisqu'il se déroule dans un foyer de jeunes migrants. Le personnage principal, Cathy, rêve de monter son propre restaurant. Mais celle-ci se retrouve au chômage et est contrainte d'accepter un poste de cantinière dans ce foyer...


Un film engagé
Dans "La Brigade", Cathy décide de quitter un restaurant gastronomique où elle a la sécurité de l'emploi. Ne pouvant pas faire ses propres choix culinaires, elle préfère se retrouver sans emploi. Elle passe à un monde totalement opposé dans lequel elle n'est pas habituée et va avoir du mal à s'adapter. Au premier regard, elle va découvrir en ce foyer un lieu en apparence complètement lugubre. Puis petit à petit, elle va y voir la chaleur humain qui y règne à l'intérieur. Ce film décrit parfaitement un foyer pour jeune migrants avec le manque de budget et les dysfonctionnements matériels.
La-briagde2
François Cluzet et Audrey Lamy dans "La Brigade" - Copyright Stéphanie Branchu
"La Brigade" n'échappe pas à la règle des précédents films de Louis-Julien Petit, il fait réfléchir sur un sujet social. Le long-métrage montre la lenteur ainsi que la complexité de l'administration vis-à-vis des jeunes demandeurs d'asile. Il dénonce aussi parfois sa radicalité et sa froideur. Le film est une réflexion autour de la migration de notre pays et les conditions d'accueil.

Un feel-good movie ?
Mais "La Brigade" est aussi un feel-good movie réussi. Le film parle également des rêves qu'ont ces jeunes demandeurs d'asile. L'une veut devenir actrice, un autre footballeur. "La Brigade" ne se contente pas de simplement développer tous les problèmes, il tente d'apporter aussi des solutions. L'insertion de ces jeunes demandeurs d'asile peut se faire par l'apprentissage d'un métier, ici la cuisine. Cela peut éveiller des carrières. "La Brigade" est de fait un film hautement humaniste. Quelques moments amusants viennent rendre le film plus comique comme cette parodie des émissions culinaires et une critique féroce de ce genre de programme télévisé.

critique-la-brigade
Audrey Lamy - Copyright Odyssee Pictures Apollo Film France 3 Cinéma Pictanovo Elemiah Charlie Films
Audrey Lamy au sommet !
L'actrice Audrey Lamy s'est fait connaître par le petit écran grâce à la série "Scènes de ménage". Depuis, au cinéma, elle a enchaîné les petits rôles et commence aujourd'hui à apparaître en tête d'affiche. Cette progression se confirme avec ce personnage de Cathy dans "La Brigade". C'est un rôle de femme au caractère bien trempé, rebelle et qui sait ce qu'elle veut dans la vie. Audrey Lamy se montre à la hauteur et nous offre une belle interprétation. Ce film met en avant son talent et ce qu'elle est capable d'apporter comme émotions. C'est une véritable découverte.

Elle est face à un François Cluzet beaucoup plus dans la retenue mais toujours avec une présence remarquable. Il interprète Lorenzo qui dirige tant bien que mal le foyer pour jeunes migrants. Notons également la présence de Chantal Neuwirth qui vient apporter beaucoup de légèreté dans cet univers parfois pesant sans aller dans la lourdeur. Chacune de ses apparitions entraîne le rire. Enfin, comme dans "Les Invisibles", Louis-Julien Petit a fait appel à des acteurs non professionnels et a le secret pour les rendre naturels et convaincants. C'est le cas pour Yannick Kalombo qui interprète GusGus.

Louis-Julien Petit prouve une fois de plus qu'un film engagé peut se mélanger avec le cinéma populaire. Avec "La Brigade", il nous offre un feel-good movie efficace tout en apportant une profonde réflexion sur un sujet sérieux.


Tous nos contenus sur "La Brigade" Toutes les critiques de "Jérémy Joly"

ça peut vous interesser

Champagne ! : Un goût de déjà bu

Rédaction

C’est magnifique ! : Un conte moderne

Rédaction

Hommes au bord de la crise de nerfs : Drôle de thérapie

Rédaction