23 octobre 2019
Critiques Focus Archives

La Confession : Un film ordinaire

"La Confession" est le nouveau film de Nicolas Boukhrief qui met en scène Romain Duris et Marine Vacth à l'écran. Je suis allée le voir avec beaucoup d'enthousiasme en pensant “enfin un film qui parle de religion, sans essayer de vous convaincre que c'est la meilleure chose au monde et que tout le monde devrait aller à la messe tous les dimanches”. J'avais tort, enfin, en partie. 

"La Confession", c'est l'histoire du père Morin, interprété par l'acteur principal de "Paris" et de "L'Arnacoeur" pour ne citer que ceux-la, qui arrive dans un petit village victime de l'occupation Allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Il y fera la connaissance de Barny, une jeune femme communiste qui ne croit pas en Dieu et dont le mari est prisonnier de guerre en Allemagne. 

Tout portait à croire que les deux protagonistes apprendraient de leurs croyances respectives et, qu'au fil de l'histoire, tomberaient peut être amoureux l'un de l'autre. La première partie de ma phrase aura été fondée et c'est ce qui m'a plu dans la narration du film. Pour la seconde partie de mon phrase, je vous laisse le soin de le découvrir dans vos cinémas… 

Pour évoquer un peu le jeu des acteurs et la réalisation du film, il n'en ressort rien de vraiment extraordinaire dans la performance. Tous sont convaincants et finalement cela suffit largement au film. Donc allez voir "La Confession" si vous trouvez le temps nécessaire, mais, si tel n'est pas le cas, ne vous inquiétez pas, vous ne raterez pas une oeuvre majeure. 

Auteure :Caroline Devillers
Tous nos contenus sur "La Confession" Toutes les critiques de "Caroline Devillers"

ça peut vous interesser

Trois jours et une vie : Rencontre avec Nicolas Boukhrief

Rédaction

3 jours et une vie : Le cinéma de genre français n’est pas mort !

Rédaction

3 jours et une vie : Angoisse et tension à Olloy

Rédaction