28 février 2020
Critiques

La Grande Aventure Lego de Phil Lord : La critique

"La Grande Aventure Lego" entre, avec beaucoup de nostalgie et d'émotion, dans l'imaginaire fou et énergique d'un enfant en pleine inspiration.

Parodique, délirant, tendre et terriblement drôle, "La Grande Aventure Lego" détient le secret des dessins animés qu'on peut voir à tout âge, grâce à une qualité d'animation exceptionnelle et à un humour gradué du premier au dixième degré.

Pourtant, le projet était plus risqué qu'il n'y paraît. Ce qui faisait mouche en quelques minutes pour un public geek n'allait pas forcément passer l'épreuve du passage au grand écran, avec toute l'écriture que cela demande, sans même compter les ambitions graphiques forcément revues à la hausse.

La bonne nouvelle c'est que le film de Phil Lord et Chris Miller «Tempête de boulettes géantes », fonctionne très bien, autant visuellement que sur le fond. Les clins d'œil à la culture pop que l'on attendait sont omniprésents et l'on voit ainsi une nouvelle utilité aux accords noués avec tout ce qu'Hollywood compte de franchises.

Batman, Superman, Green Lantern, Dumbledore, Gandalf, etc. Ils sont tous là et plutôt bien intégrés à la trame générale. Et c'est finalement lorsque la boucle est bouclée, quand l'émotion jaillit après des tonnes de rires, qu'on réalise à quel point Chris Miller & Phil Lord ont tout compris et confirment leur statut de nouveaux petits génies de l'animation.

Doté d'un trio de personnages principaux composé d'Emett, de Cool-Tag et de Vitrius, "La Grande Aventure Lego" s'est, sans surprise, servie de l'immense catalogue de licences Lego pour offrir au public d'hilarants caméos de héros du grand et du petit écran.

Le risque principal d'un tel afflux de personnages secondaires aurait été d'en faire trop et d'échouer à donner une identité graphique à l'univers Lego. Une erreur que n'ont pas commise Phil Lord et Chris Miller, qui remplissent le cahier des charges en proposant un récit certes linéaire et émouvant destiné aux plus jeunes, mais en offrant à un public plus âgé des références bien senties, jamais envahissantes, et qui permettront dans certains cas d'avoir une seconde lecture du film.

En plus de casser des briques, cet ouragan d'inventivité visuelle reste fidèle à la démarche Lego : ne pas freiner son imagination.

Adapter sur grand écran des figurines elles-mêmes inspirées de héros issus du cinéma n'était pas chose aisée. Et pourtant, en confiant le film à des réalisateurs barrés et peu censurés, la Warner a pris le projet par la bonne brique et a réussi à faire de la richesse du catalogue Lego une force.

Visuellement agréable et scénaristiquement solide, "La Grande Aventure Lego" peut se targuer d'être une adaptation réussie et originale. Et qui sait, en cas de succès au box-office, ne se pourrait-il pas que les pontes de la Warner ressortent les manuels et se lancent à nouveau dans de folles constructions ?

Auteur :Nicolas Vasseur
Tous nos contenus sur "La Grande Aventure Légo" Toutes les critiques de "Nicolas Vasseur"

ça peut vous interesser

Le cas Richard Jewell : L’enfer est pour le héros

Rédaction

Le Cas Richard Jewell étudié par Clint Eastwood

Rédaction

Rencontrez l’équipe du film Miss

Rédaction