28 octobre 2020
Critiques

L’aventure des Marguerite : Un conte familial qui voyage entre deux époques

Par Flavie Kazmierczak

Après avoir réalisé son premier film d’animation, "Sahara", Pierre Coré propose à nouveau, avec "L'Aventure des Marguerite" (distribué par Pathé), une histoire familiale et met en scène le voyage dans le temps de deux adolescentes. Un film intergénérationnel qui plaira surtout aux jeunes spectateurs.

C’est le genre de film que l’on a déjà vu mais dont on se laisse volontiers tenter. Margot et Marguerite, deux jeunes filles de douze ans, vont mystérieusement échanger leur vie par le biais d’une malle magique. Seulement, l’une habite en 1942, l’autre en 2018. S’engage alors une véritable course contre la montre: pour retourner à son époque, chacune va devoir partir à l’aventure et régler les problèmes de l’autre.

Adapté de la BD de Robin et Vincent Cuvellier, “Le Temps des Marguerite”, le film alterne entre les époques et les jeunes filles, toutes deux incarnées par Lila Guéneau. En ado timide ou rebelle, elle porte le filme et semble à l’aise dans les deux rôles.

critique-aventures-marguerite1
Lila Gueneau - Copyright Louann Coré

Marguerite découvre les nouvelles technologies, les fast food et les champs d’éoliennes tandis que Margot plonge au cœur de la Seconde Guerre mondiale. Mais même avec quelques décennies d’écart les deux adolescentes ont un point commun: elles souffrent de l’absence de leur père. La première attend désespérément des nouvelles de son père, disparu à la guerre. La seconde n’accepte pas le divorce de ses parents et est en conflit permanent avec son beau-père. Aidées d’une tante à l’énergie débordante et d’un meilleur ami amoureux, elles vont partir à la recherche d’une figure paternelle pour l’autre.

Si le scénario fonctionne bien, on regrette que l'intrigue ne soit pas un peu plus poussée. Les rebondissements sont attendus, les obstacles peu nombreux et les personnages secondaires souvent caricaturaux. Néanmoins, la découverte de l’époque de l’autre laisse place à des situations qui font sourire comme la rencontre de Margot avec Hemingway, écrivain sur lequel elle doit réaliser une fiche de lecture.

"L’aventure des Marguerite" reste plaisant à regarder et a le mérite d’aborder avec bienveillance les thématiques de l’émancipation féminine et de la mémoire familiale. Malgré un manque de fantaisie, cette comédie ravira les plus jeunes sans ennuyer les plus grands.


Tous nos contenus sur "L'aventure des Marguerite" Toutes les critiques de "Flavie Kazmierczak"

ça peut vous interesser

The Haunting of Bly Manor : Romance tragique au milieu des fantômes

Rédaction

J’irai mourir dans les Carpates : Une leçon de cinéma

Rédaction

J’irai mourir dans les Carpates : Une fiction réussie ?

Jérémy Joly