24 octobre 2020
Archives Critiques

Le Château ambulant : La magie Miyazaki

C'est un des films de Hayao Miyazaki que j'affectionne particulièrement. Il est possible pour chacun de nous de s'attacher aux personnages. La pauvre Sophie, transformée en vieille dame, ne pouvant parler de son maléfice au charmant Hauru. Lui-même, puéril parfois, mais doté d'un vrai sens de loyauté envers ce qui compte pour lui. Le petit Marco est également attachant, malgré le fait qu'il aide Hauru dans sa tâche, il n'en reste pas moins un petit garçon qui a besoin d'attention et d'une maman qui s'occupe de lui, et voit alors en Sophie, la présence féminine qui manquait au château… Tant de personnages qui font que ce film fonctionne. On voit souvent dans les longs métrages de Miyazaki, chacun de ces personnages : la fille, le garçon, un compagnon de route… Même si les histoires ne sont pas les mêmes, on peut souvent ré-identifier ces rôles.

Les animations du film sont encore une fois un vrai plaisir des yeux. Tout est parfaitement pensé et sied réellement à l'histoire. Cette magie qui rôde dans le conte du château ambulant ressort dans les animations. C'est un long métrage magique. Lorsqu'on le regarde, on s'évade forcément dans l'imagination débordante du réalisateur. Même si, au départ, on ne comprend pas tout dans l'histoire, et qu'il faille parfois y revenir, on ne peut être insensible au charme de sa réalisation.

Avec le recul, des éléments peuvent encore rester incompréhensibles. Par exemple, parfois, lorsque Sophie dort, elle n'est plus ensorcelée ou encore pourquoi, lorsque son visage rajeunit, elle reste encore grisonnante ? Mais, après tout, pourquoi pas ? L'ensemble du film nous emporte dans un univers magique. Tout relève de l'imaginaire alors à quoi bon se poser des questions ? Ne faut-il pas se laisser au fond emporter par le divertissement ?

Tout l'univers de Hayao Miyazaki se trouve dans "Le Château Ambulant" qui parle d'amour, d'honneur, de joie, de peine… En clair, on parle d'humanité. Voir ce qui est bien et mal, et savoir comment faire les bons choix. Les bons, ce sont ceux que ton cœur te dicte !

Auteur :Anaïs-Hélène Herbez
Tous nos contenus sur "Le Château ambulant" Toutes les critiques de "Anaïs-Hélène Herbez"

ça peut vous interesser

Le Château Ambulant : Il vous rend heureux !

Rédaction

La poésie de Hayao Miyazaki

Rédaction

Concours : Le vent se lève

Rédaction