Archives Critiques

Le Crime farpait : La critique

Quand la comédie est mariée à l'humour noir, quand le rythme espagnol est mis au service d'une caméra fluide et de comédiens déchaînés, ça donne un très bon cru cinématographique; ça donne "Le Crime Farpait".

Rafael est vendeur dans un grand magasin, il est célibataire, séducteur, vendeur hors pair, et y travaille avec beaucoup d'énergie, il veille a tout jusque dans les moindres détails. C'est qu'il a programmé son ascension sociale avec brio, et qu'aujourd'hui se joue la promotion suprême qu'il convoite depuis longtemps. Tout devrait rouler, il ne devrait faire qu'une bouchée de son concurrent... Mais dans la vie rien n'est aussi parfait que dans les grands magasins et un accident et un cadavre vont vite le lui rappeler. Ajoutez à cela une vendeuse témoin qui se transforme en maître chanteur et vous vous retrouvez surtout dans une histoire « Farpaite ».

Une erreur de typographie qui est surtout un hommage du réalisateur au maître de la comédie noire; Sir Alfred Hitchcock, et à Goscinny... Rappelez vous, dans Les Lauriers de César, Obélix se saoule et ne cesse de répéter « Farpaitement! »... Un mélange des genres qui montre bien ce que le film peut être: à la fois comédie, thriller, rêverie éveillée, il est surtout mené par un duo de choc: Guillermo Toledo très à l'aise dans son costume chic de vendeur, et Monica Cervera dont c'est le premier film, très à l'aise dans son costume de femme folle au physique un peu ingrat.

"Le Crime Farpait" n'épargne personne, reines de beauté, grands magasins, arrivistes aux dents longues, télé réalité, mode, tous les ingrédients d'une société moderne y sont, trempés dans du vitriol et du cyanure... Réjouissant, drôle, malgré parfois un côté un peu prévisible, on prend beaucoup de plaisir à voir ces aventures rocambolesques. Seconde réserve peut être, le creux marqué entre une première partie de comédie pure et une seconde de thriller gore... Mais personne n'est farpait, euh, parfait !

Auteure :Fadette Drouard
Tous nos contenus sur "Le Crime farpait" Toutes les critiques de "Fadette Drouard"

ça peut vous interesser

Agathe Cléry : Une comédie vacharde

Rédaction

Les Seigneurs : Promesses non tenues

Rédaction

La Clef : On ne l’a pas trouvée

Rédacteur