30 novembre 2020
Archives Critiques

Le Placard : Efficace

"Le Placard" (distribué par Gaumont) est la neuvième réalisation du scénariste-cinéaste Francis Véber. Depuis le début des années 1970, Véber s'est taillé une solide réputation d'auteur de scripts solidement charpentés et capables de procurer aux stars de l'époque une histoire qui soit à la hauteur de leur investissement personnel. Citons pour mémoire quelques films : "L'Emmerdeur" avec Jacques Brel et Lino Ventura, "Peur sur la ville" avec Jean-Paul Belmondo ou "Adieu poulet" avec Ventura et Patrick Dewaere.  Il permet également à Daniel Auteuil de renouer avec la comédie, chose à laquelle il ne s'était pas livré depuis "Ma vie est en enfer" de Josiane Balasko, en 1992. Dans "Le Placard", Auteuil retrouve par ailleurs son partenaire de "Jean de Florette", Gérard Depardieu, qui bénéficie du meilleur rôle de toute la distribution.

Francis Véber signe un divertissement très bien élaboré au niveau de l'intrigue. Certes, il ne retrouve pas le punch du "Dîner de cons" mais traite avec noblesse et vérité les durs moments que doit endurer le brave Pignon. On sent chez Véber une volonté de stigmatiser certaines attitudes au sein du monde de l'entreprise, une envie de dénoncer, sous couvert d'anonymat comique, le mépris dont certains font l'objet au vu et su de leurs préférences sexuelles. Alors, ce film relève-t-il du "politiquement correct"? La question est posée. Quant à la mise en scène, elle se veut purement illustrative au point que le choix du format Cinémascope peut paraître étonnant, tant le grand écran n'apporte rien à l'efficacité du propos du film "Le Placard".

Auteur :Christophe Dordain
Tous nos contenus sur "Le Placard" Toutes les critiques de "Christophe Dordain"

ça peut vous interesser

La Reine Margot : Le sang de la robe

Rédaction

Le Professionnel : La critique

Rédaction

OSS 117 : Il revient !

Rédaction