2 décembre 2020
Critiques

Le Serpent aux Mille Coupures : Le suspense est au rendez-vous

Avec "Le Serpent aux Mille Coupures", le cinéaste Eric Valette réalise une adaptation trépidante d'un roman de DOA, lui-même scénariste du film. L'intrigue, complexe, se résume à peu près comme ceci : un couple mixte subissant au quotidien le racisme des habitants d'un patelin du sud-ouest, est pris en otage à domicile par un motard recherché par le GIGN, lequel dans sa fuite a abattu des mafieux venus faire affaire dans la région.

"Le Serpent aux Mille Coupures" gère très bien l'intrication de ses intrigues et de ses personnages et on se laisse embarquer sans véritablement se poser la question de la vraisemblance. Le rythme est maîtrisé, la mise en scène efficace. On saisit tous les enjeux des personnages, même si l'issue de l'affrontement final est incertaine. L'intrigue complexe se révèle riche dans sa diversité des personnages, de la famille lambda au tueur colombien d'un père allemand et d'une mère chinoise, en passant par les habitants du terroir. Pas si simple de faire cohabiter tout ce petit monde pour réussir à faire converger les intrigues, ce que la mécanique du film réussit d'une main de maître, tout en nous surprenant.

"Le Serpent aux Mille Coupures", un titre mystérieux à la hauteur de son méchant, l'implacable Tod, interprété par l'acteur hong-kongais Terence Yin. Il est glaçant, cruel et spécialisé dans le découpage des témoins récalcitrants à transmettre certaines informations. Le camp d'en face semble ridiculement inoffensif face à ce qui l'attend. Ainsi, une réjouissante séquence oppose les voisins racistes du couple armés de fusils de chasses à Tod la machine de guerre : le résultat de la rencontre ne manque pas d'intérêt ]D'autres moments plus graves par exemple, nous font craindre pour la vie du couple et de leur petite-fille. Le film met en place un vrai jeu entre les niveaux d'intensité dans les séquences, nous plaçant parfois en empathie avec les personnages et parfois en spectateurs d'un divertissement pur.

Comme le spectateur maîtrise dès le départ toutes les pièces du puzzle du "Serpent aux Mille Coupures"" il est à la fois amusant de voir les différents enquêteurs de la police et de la mafia s'emmêler les pinceaux entre fausses pistes et zones d'ombres. L'intrigue de la famille prise en otage toutefois nous permet de choisir un camp pour souhaiter une certaine issue et s'intéresser réellement à la progression de chacun. "Le Serpent aux Mille Coupures" est film intense et nouveau qui vous scotchera à vos sièges de bout en bout, sans oublier un casting prestigieux avec notamment Tomer Sisley dans le rôle du motard et Pascal Greggory dans celui du commissaire.

Auteure :Yvanna Trambouze
Tous nos contenus sur "Le Serpent aux Mille Coupures" Toutes les critiques de "Yvanna Trambouze"

ça peut vous interesser

La Reine Margot : Le sang de la robe

Rédaction

Doubles vies : Le charme bavard de la bourgeoisie

Rédaction

Doubles Vies : la critique du film

Rédaction