29 juillet 2021
Critiques

Les 2 Alfred : Une comédie moderne et touchante

Par Angèle Roubaud

Trois ans après "Bécassine !", Bruno Podalydès revient avec "Les 2 Alfred", une comédie touchante et ultra moderne.

Alexandre, chômeur déclassé, a deux mois pour prouver à sa femme qu’il peut s’occuper de ses deux jeunes enfants et être autonome financièrement. Problème : The Box, la start-up très friendly qui veut l’embaucher à l’essai a pour dogme : « Pas d’enfant ! », et Séverine, sa future supérieure, est une « tueuse » au caractère éruptif. Pour obtenir ce poste, Alexandre doit donc mentir… La rencontre avec Arcimboldo, « entrepreneur de lui-même » et roi des petits boulots sur applis, aidera-t-elle cet homme vaillant et déboussolé à surmonter tous ces défis ?

Des personnages attachants

Le personnage principal, Alexandre (interprété par Denis Podalydès), le papa poule vivant seul et qui se retrouve un peu dépassé par les événements qui viennent s’immiscer dans sa routine collent avec l’acteur qui a su endosser le rôle du père à la perfection.

À ses côtés, Arcimboldo le « philosophe personnel » d’Alexandre. Ayant le cœur sur la main, Arcimboldo se retrouve très présent pour épauler son nouveau binôme. Bruno Podalydès et Denis Podalydès offrent aux spectateurs un duo comique à la fois touchant par leur amitié naissante tout au long du film et par leur débrouillardise parfois absurde pour s’aider mutuellement dans les contraintes de leur quotidien. Les deux frères arrivent à transmettre de manière juste leur complicité rendant les personnages de Arcimboldo et Alexandre attendrissant.

critique-les-2-alfred1
Bruno Podalydès et Denis Podalydès - Copyright Af Brillot

Dans ce 10ème long-métrage du réalisateur, il invite la géniale Sandrine Kiberlain pour jouer le rôle de Séverine, une employée avec un tempérament colérique sur les bords, mais toutefois aussi attachante que ses deux compères. Ce trio apporte au film des éclats de rire qui donnent une comédie drôle et plaisante.

Une critique d’une société ultra connectée

Si "Les 2 Alfred" raconte à premier abord l’histoire d’un père essayant de s’en sortir dans la vie, Bruno Podalydès met en avant notre société aux nouvelles technologies à tout va et parfois extrême. Des drones pour des livraisons, des voitures autonomes, des robots, c’est toutes ces sortes d’engins qui jouent un rôle majeur dans le film. En utilisant le comique de répétition comme la voiture autonome pas si performante qu’on le pense ou encore le personnage d’Alexandre parfois décalé par rapport aux dernières technologies, le réalisateur apporte une critique de la société qui se déshumanise. Cette comédie se moque de l’autonomisation de notre quotidien avec humour et délicatesse.

"Les 2 Alfred" aurait pu tourner en rond s’il avait été plus long, toutefois ce n’est pas le cas. 1 h 30 aura suffi à Bruno Podalydès pour construire un film léger et sans prise de tête. Faisant partie de la sélection officielle au Festival de Cannes, "Les 2 Alfred" s’invite dans les salles de cinéma donnant aux spectateurs un film à la fois attendrissant et prenant.

ça peut vous interesser

Annette ‌:‌ ‌À la vie, à la mort

Rédaction

Annette : Le film qui vous en mettra plein les mirettes

Rédaction

Présidents : Surréaliste

Rédaction