19 juillet 2019
Archives Critiques

Les Brigades du Tigre : Une modernisation ambitieuse

Jusqu'à présent les adaptations de séries télévisées françaises sur grand écran se sont soldées par des échecs tant artistiques que commerciaux : Arsène Lupin, Vidocq et le triste Belphégor (malgré un succès public relatif) rimaient souvent avec sacrilège éhonté pour les fans purs et durs. Preuve de la profonde indigence de ces transpositions, autant ces séries traversent les âges sans perdre leur valeur artistique doublée d'une nostalgique indéniable, autant ces adaptations sur pellicule n'ont laissé aucune trace hormis peut être quelques DVD soldés ou invendus dans les bacs du rayon promotion. Malgré ce lourd passif, Jérôme Cornuau et ses deux scénaristes s'attaquent à la version cinématographique des brigades du tigre, monument de la télévision française. Au programme : gros budget, gros casting et grosse attente. Pari réussi ?

Sans aucun doute, Les Brigades du Tigre 2006 est un projet qui fait peur. Non content de succéder aux nombreux échecs précités, Jérôme Cornuau reste quand même le réalisateur de Folle d'elle et Bouge, deux nanars tout à fait détestables avec Ophélie Winter. Le metteur en scène saura-t-il se montrer à la hauteur d'un projet aussi ambitieux et diriger un casting quatre étoiles ? Première bonne surprise : sans expérience notable dans la réalisation de scène d'action, Cornuau s'en tire avec les honneurs notamment dans l'arrestation musclée de Bonnot et son siège digne de fort Alamo. Lisible, violente et percutante, les fusillades et combats des brigades du tigre version 2006 ne font pas rire ce qui n'est pas forcément évident dans une production française.

Le réalisateur et son équipe multiplient d'ailleurs les partis pris judicieux. Ainsi, plutôt que de jouer la carte de la reconstitution inutilement friquée du Paris de 1912 (façon Jean Pierre Jeunet dans Un long Dimanche de Fiançailles), Cornuau préfère se focaliser sur son intrigue et ses personnages sans s'embarrasser d'effets spéciaux numériques coûteux qui auraient de toute façon juré avec le ton de la série originale. Cette économie d'effet constitue un parti pris salutaire à une époque où tout est prétexte à en mettre plein les yeux pour mieux vider le cerveau des spectateurs. Elle permet en outre à cette adaptation de renvoyer au cinéma d'action français direct, viril et parfaitement efficace, celui des films de Henri Verneuil où les hommes ont les mâchoires serrées et le doigt sur la gâchette.

Le scénario, quant à lui, est bourré de bonnes intentions et cherchent à tout prix à raconter une histoire digne de ce nom tout en exploitant de façon intelligente le contexte historique de l'époque. Malheureusement, le trop plein de personnages donne souvent l'impression que Xavier Dorison et Fabien Nury survolent plus l'intrigue qu'ils ne la traitent vraiment. Les limites du format long métrage forcément très condensées par rapport à celui d'une série télé se font également sentir. Impossible en effet de s'attacher aux personnages " sur la longueur ", sentiment d'autant plus frustrant que l'équipe des brigades prend seulement son envol et sa cohérence dans le dernier quart du film. A peine a-t-on le temps d'apprécier Clovis Cornillac en commissaire Valentin parfaitement entouré par Edouard Baer, Olivier Gourmet et Stefano Accorsi que le générique de fin commence. Certes, la promesse d'une suite au cinéma console l'espace d'un instant mais les chiffres décevants au box office risquent de compromettre ces beaux projets.

Pour le jugement final il faudra attendre le DVD où une version longue sera proposée par le réalisateur et qui comblera peut être les trous narratifs curieux qui handicapent le métrage. Dans sa version cinéma et malgré des maladresses évidentes, Les Brigades du Tigre reste un divertissement solidement charpenté, un film d'action populaire efficace doublé d'une modernisation ambitieuse d'une série à redécouvrir. 
Auteur :Frédérick Lanoy
Tous nos contenus sur "Les Brigades du Tigre" Toutes les critiques de "Frédérick Lanoy"

ça peut vous interesser

The Operative : La critique du film

Rédaction

The Operative avec Diane Kruger

Rédaction

DVD : Edmond d’Alexis Michalik

Rédaction