25 juillet 2021
Archives Critiques

Les Yeux de sa Mère : Critique

"Les yeux de sa mère", la nouvelle réalisation de Thierry Klifa, nous emmène au coeur d'une famille on ne peut plus éclatée. Une histoire portée surtout par ses comédiens, de Nicolas Duvauchelle à Catherine Deneuve. Après "Le héros de la famille", Thierry Klifa renouvelle l'expérience de la saga familiale. Encore plus complexe et secrète que celle qui se retrouvait autour du Perroquet Bleu, l'histoire qu'il conte dans Les yeux de sa mère est celle d'une famille franchement peu fonctionnelle. La différence ? C'est qu'au coeur de son histoire il place un personnage trouble. Un écrivain, qui (comme le cinéaste ?) se nourrit de la vie des autres. Un homme surtout qui, pour oublier sa propre histoire, préfère plonger dans la vie des autres. Ce qu'il n'avait malheureusement pas prévu c'est qu'il serait plus impliqué que d'ordinaire dans cette histoire. Parce que Maria, il la connaît et la rêve depuis longtemps. Parce que malgré les rappels de son éditrice, il va tomber amoureux. Et que ça va tout changer.

Pour donner corps à ce personnage trouble dans "Les yeux de sa mère", Thierry Klifa a trouvé le bon vecteur en Nicolas Duvauchelle. Oscillant avec bonheur entre timidité, charme ravageur et allures de bad-boy, il fait le lien dans des histoires croisées qui frôlent parfois l'artificiel. C'est que Catherine Deneuve est impériale en femme de pouvoir, mais pas franchement sympathique. Et que Géraldine Pailhas se mure dans son rôle de danseuse à force de fausse froideur. Du coup, le lien entre les deux femmes semble impossible et on peine à croire en leur affection profonde. Plus « chauds » sans aucun doute, Marisa Paredes, bien sûr, et Jean-Baptiste Lafarge qui fait là ses débuts sur grand écran. La première a une classe folle. Le second toute l'énergie et la fraîcheur d'une belle jeunesse. À noter aussi deux beaux seconds rôles qui existent en de brèves scènes : ceux des parents de Bruno alias Jean-Marc Barr et Marina Foïs.

Somme toute, avec "Les yeux de sa mère", c'est un nouveau film d'acteurs que signe Thierry Klifa, un de ces films dont on oublie volontiers les faiblesses du scénario pour le plaisir d'y retrouver Catherine Deneuve, par exemple. C'est sûrement, là aussi, une spécialité française...

Auteure :Fadette DrouardTous nos contenus sur "Les Yeux de sa Mère" Toutes les critiques de "Fadette Drouard"

ça peut vous interesser

OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire: A Moore, Gloire et Beauté

Rédaction

La Fracture : Pio Marmaï et l’équipe du film à Cannes

Rédaction

Courage fuyons : Éloge de la lâcheté

Rédaction