Archives Critiques

Love Actually : Eperdument

Déjà scénariste de "Quatre mariages un enterrement" et de "Coup de foudre à Notting Hill", Richard Curtis est un habitué des comédies romantiques à succès. Il passe aujourd'hui derrière la caméra pour nous offrir son nouveau film : "Love Actually". Et ça va pleurer dans les chaumières. Âmes sensibles s'abstenir. 

Il n'y a que l'amour, voilà la théorie du réalisateur et nous savons tous au plus profond de nous même qu'il a raison. Nul besoin de faire le bilan de sa vie pour savoir que les gens qu'on aime sont plus précieux que tout. Un sentiment si fort qu'il peut aussi bien nous faire monter dans les hautes sphères du bonheur que nous plonger dans les abysses du désespoir. 

C'est ce que nous montre "Love Actually" à travers une foule d'histoires entremêlées, plus attachantes les unes que les autres. Richard Curtis exploite toutes les failles humaines, les peurs qui nous freinent, les désirs qui nous pousse à avancer, à croire encore, et les rencontres qui nous font évoluer.  La vie est pleine de surprises, de bonheur, de chance à saisir.

A travers ce kaléidoscope d'histoires, Richard Curtis projette nos faiblesses. Le spectateur s'attache à ces personnages émus par la vie, parfois blessés mais toujours proches de nous en fait. Car "Love Actually" parle bien de nous. De là naît l'humour, le plaisir de rire de se propres travers. Le premier ministre anglais, mal à l'aise avec son franc parler dans ses bureaux aseptisés, trouve en son assistante un alter ego, comique et charmante.

L'écrivain trompé par sa femme qui comprend lors de sa retraite en France, le peu de poids des mots dans en amour. Il tombe éperdument amoureux de sa jeune femme de ménage portugaise sans échanger un seul mot. Les histoires racontées sont touchantes. Elles nous rappellent notre vulnérabilité, notre quasi impuissance face aux évènements de la vie. Elles nous rappellent aussi que l'amour nous permet de nous dépasser. Il fait de nous quelqu'un de meilleur. Et c'est un garçon d'une dizaine d'années qui nous le remet en mémoire.  

Le message du film est simple, c'est vrai, e sa pertinence est d'autant plus bouleversante car nous avons tendance à l'oublier. La pléiade d'acteurs choisie  pour cette comédie est époustouflante. Entre Emma Thomson, Hugh Grant, Colin Firth, Laura Linney, Liam Neeson, Keira Knightley et bien d'autres… Vous aurez de quoi vous régaler. Que vous soyez amoureux ou seul, "Love Actually" vous prend à la gorge et vous donne envie d'être heureux sans plus de complication. Oublions la peur d'être rejeté. L'amour s'offre sans condition et il n'y  pas de honte, même lorsqu'il s'agit de la femme de votre meilleur amour. C'est ça aussi l'amour.

Auteure :Clémentine Guilbaud
Tous nos contenus sur "Love Actually" Toutes les critiques de "Clémentine Guilbaud"

ça peut vous interesser

La Ruse : L’art de la désinformation

Rédaction

Ice Road : Un itinéraire bis

Rédaction

Cruella : Un retour audacieux et déjanté aux origines du mal

Rédaction