Critiques

Mad Max: Fury Road : Saga sublimée

4ème opus de la saga, "Mad Max : Fury Road" débarque 36 ans après le premier épisode dans les salles obscures.

Pur road movie, "Fury Road" nous propulse à toute blinde dans son univers déjanté. Le scénario tient sur un post-it, on mise sur l'efficacité. Une fable écologiste en arrière-plan, quelques visions confuses du cerveau dérangé de Max et pour le reste : GAZ. 

Deux heures de moteurs vrombissants, de cascades en prise de vue réelle, crash et explosions à gogo d'engins à moteurs divers et variés conduits par des personnages tout aussi hauts en couleurs. Le tout filmé avec un onirisme audacieux : entre le désert rougeoyant et ses tempêtes de sable, la nuit bleutée et son brouillard mystérieux, on alterne avec plaisir entre le doux flou du rêve et l'éclatante brutalité de la vitesse.

Une étrange vision artistique se dépeint sur tous ses plans, on se croirait parfois au milieu d'une toile, ou d'une publicité pour un grand parfum. Aucune longueur ne vient troubler cet incessant ballet d'engins hurlants, et leurs pilotes fanatiques, dans cette ambiance si particulière qu'a habilement su récupérer la licence de jeux-vidéos Borderland, le film sait nous tenir en haleine sur toute sa longueur.

Que les anciens fans et les sceptiques se rassurent : Miller n'a pas torpillé sa saga, il l'a sublimée. Qu'on se le dise : "Mad Max 4" envoie du lourd, du très très lourd.

Auteur :Florian Carpentier
Tous nos contenus sur "Mad Max: Fury Road" Toutes les critiques de "Florian Carpentier"

ça peut vous interesser

Pour les soldats tombés : Action Jackson

Rédaction

La Mule de Clint Eastwood en Bluray

Rédaction

Séduis-moi si tu peux ! : La critique du film

Rédaction