5 décembre 2020
Archives Critiques

Mafia Blues 2 : Déception !

"Mafia Blues" était une parodie des films de gangsters jubilatoire et impertinente avec un scénario original : un parrain (qui plus est, joué par De Niro) qui souffre de dépression entame une psychothérapie. Prétendre que "Mafia Blues 2" (distribué par Warner Bros France) est une suite de "Mafia Blues" est tout simplement digne d'une publicité mensongère ! En effet, on s'attend à retrouver un Robert De Niro au bord du gouffre or, il n'en est rien car celui-ci, cette fois-ci, a simulé un état psychotique et ainsi mis son ex-psychiatre dans l'embarras pour sortir de prison. De rechute il n'y a pas. De crises d'angoisse, d'analyse sur le divan, de blocage, de larmes, de mafioso prêt à craquer, il n'y a pas non plus : tous les ingrédients qui avaient fait le succès du premier ont mystérieusement disparu. Cruelle déception car l'idée de départ était quand même une vraie trouvaille, et les scénaristes auraient mieux fait de continuer dans la même veine.

Aucune inventivité donc et pas non plus de situations et de répliques d'anthologie. Les scénaristes auraient pu se renouveler au lieu de nous resservir le « Vous, vous êtes un bon, doc ! » qui, forcément, a perdu de sa saveur… A moins qu'ils n'aient manqué d'inspiration ?!!... Ou à moins qu'ils n'aient trouvé géniale l'idée de nous montrer un parrain retourner à sa vraie nature et un psychiatre fragilisé par le deuil de son père et prêt à craquer à cause de la pression qu'il a sur les épaules… Non, franchement pas de quoi crier au génie !

Malgré tout, "Mafia Blues 2e film se laisse regarder sans déplaisir, essentiellement car Robert De Niro et Billy Crystal se sont re-glissés dans la peau de leurs personnages avec le même plaisir, plaisir qui se voit à l'écran. Du coup, la pilule passe mieux et les dialogues dont l'humour ne brille pas par sa finesse sont relevés par le jeu des acteurs. Robert De Niro et Billy Crystal ont un tel charisme qu'ils nous feraient presque oublier un scénario rapiécé, c'est-à-dire dont les vides ont été meublés par des pièces rapportées d'autres films !

Bref, "Mafia Blues 2" distrait si on n'a rien de mieux à faire et si on est fan de De Niro. Le marketing a mis les suites de film à la mode, faisant passer le côté artistique à la trappe pour privilégier la recette (à de rares exceptions près), et ce film en est la preuve ! "Mafia Blues 2" est donc comme une sauce réchauffée au micro-ondes qu'on aurait oublié de saler et de poivrer !

Vive le cinéma fast-food ! 

Auteure :Nathalie Debavelaere
Tous nos contenus sur "Mafia Blues 2 - la rechute " Toutes les critiques de "Nathalie Debavelaere"

ça peut vous interesser

Les Affranchis de Martin Scorsese : Critique

Rédaction

Joker : Gagnez vos bluray !

Rédaction

Miss : Vous voterez pour elle !

Rédaction