Critiques

Maman a tort : Dans la cour des grands

Anouk, 14 ans, effectue son stage de troisième dans l'entreprise de sa mère, cadre dans une compagnie d'assurances. Dans "Maman a tort" (distribué par SND), nous suivons une semaine de la vie d'Anouk, ado au caractère bien trempé et rebelle à sa manière. Au début, elle découvre l'ennui et la futilité de la vie de bureau. Mais Anouk, qui ne tient pas en place, constate rapidement une sombre affaire de falsification des dossiers des personnes réclamant les droits des assurances-vies auxquelles ils ont souscrit.

Cette tranche de vie d'une héroïne revêche, mais attachante, nous propose un point de vue original sur le monde de l'entreprise, qui ne se résout pas à se fondre dans un moule qui semble si douloureux aux adultes qui entourent Anouk. Dans "Maman a tort", Marc Fitoussi ne juge pas les individus, mais il juge un système. Avec le regard d'un enfant et la détermination d'une grande personne, Anouk se montre bien plus courageuse que des adultes baissant la tête pour mieux avaler leurs cachets antidépresseurs.

"Maman a tort" tend un miroir à la société et dénonce les pressions subies par des employés contraints par leurs dirigeants à commettre des actes qu'ils réprouvent, au nom du profit. Ainsi, c'est peut-être la société dans son ensemble, qui a tort. Enfin, ce film, c'est aussi le portrait d'une adolescente singulière. Anouk est vive et pas clichée du tout. Qu'elle soit avec sa mère, son père, sa meilleure amie, ou encore le jeune stagiaire du service courrier, Anouk s'affirme et fait la démonstration d'une solide répartie.

On recommandera donc aux spectateurs d'aller voir "Maman a tort" si, comme Anouk, ils ont envie de justice et au fond de mettre le bazar. 
Auteure :Yvanna Trambouze
Tous nos contenus sur "Maman a tort" Toutes les critiques de "Yvanna Trambouze"

ça peut vous interesser

Champagne ! : Un goût de déjà bu

Rédaction

Champagne : Rencontrez l’équipe du film !

Rédaction

Irréductible : Jérôme Commandeur vous attend

Rédaction