30 juillet 2021
Critiques

Meilleur Espoir Féminin : Gentillet

Dans "Meilleur Espoir Féminin", Yvon Rance (sic) est un homme bien. Patron d'un petit salon de coiffure à Cancale, il a élevé seul sa fille Laëtitia en lui consacrant tout son amour. Seulement, la petite fille a grandi et elle en a parfois par dessus la tête de ce père qui entend réglementer la moindre partie de sa vie. C'est pourquoi, le jour où elle va faire des essais à Paris pour jouer dans un film, il est le dernier au courant.

Forcément énervé, le père de la jeune mignonne lui passe le savon de rigueur, ronchonne et se fait un peu prier mais finit par accepter de la laisser jouer dans le film pour lequel elle a été retenue. Le papa protecteur rêve encore de faire de sa fille une coiffeuse et se fait difficilement à l'idée de la voir devenir actrice. Pourtant il semblerait que la fifille ait du talent à revendre· A l'heure de la gloire, les illusions on disparu et beaucoup de choses se sont brisées d'autant que la mère de Laëtitia a refait surface.

Evidemment avec Gérard Jugnot derrière la caméra, on échappe difficilement au comique; parfois bien trouvé, parfois franchement lourd, il reste discrètement présent tout au long du film. La nouveauté, c'est le sujet plus dramatique, plus émotionnel et peut être plus simplement humain que ce à quoi Jugnot nous avait habitué. Autour de cet étrange couple père-fille gravitent toute une bande de seconds couteaux plutôt attachants. Si le scénario n'est pas le point fort de ce "Meilleur Espoir Féminin" (on devine très rapidement comment tout cela va finir), on se laisse malgré tout vite entraîner dans cette histoire de famille banale mais attachante.

Relativement ordinaire, le film est traversé de scènes plus réussies dans lesquelles Jugnot parvient à faire basculer le film du léger au dramatique en quelques secondes. Le message gentillet et bon enfant ne choquera certainement personne. C'est un peu dommage finalement. On aurait aimé trouver davantage de mordant dans "Meilleur Espoir Féminin", un petit film qui sera malgré tout parfait pour une petite soirée tranquille.

Auteur :Guillaume BranquartTous nos contenus sur "Meilleur Espoir Féminin" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"

ça peut vous interesser

Mystère à Saint-Tropez : Catastrophe !

Rédaction

C’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule !

Rédaction

La Cité de la Peur  : Dansons la Carioca

Rédaction