22 octobre 2019
Archives Critiques

Mission : Impossible 2 : Terrible déception !

Il faut croire que les héros n'ont pas le droit aux vacances. En flagrant délit d'ascension à mains nues sur un rocher récalcitrant dans la région des Rocheuses, au Colorado, l'agent Ethan Hunt voit soudainement arriver un hélicoptère.

Pas de coup de téléphone cette fois, le gimmick de la célèbre série a été remisé au placard (et on se demande encore pourquoi ?), mais une paire de lunette jetée de l'hélicoptère pour lui annoncer sa nouvelle mission forcément impossible : retrouver un virus génétiquement modifié dont l'inventeur est mort dans un crash mystérieux. Voila un scénario qui n'est pas un monument d'originalité !

Débute alors une course poursuite hallucinante, c'est incontestable, et qui bénéficie des derniers cris de la technologie moderne. Elle met Tom Cruise aux prises avec une bande de hors-la-loi dépourvus de scrupules.

Cependant, un premier accroc se présente qui tempère rapidement la joie du spectateur moyen venu assister au spectacle proposé : c'est l'absence flagrante de scénario ! Il n'y a absolument aucun suspense dans ce film. On se doute rapidement que Tom Cruise parviendra à ses fins, après de nombreuses péripéties que l'on finit par regarder d'un oeil passif.

Deuxième accroc de taille, c'est l'omniprésence de l'acteur à l'écran. Certes, il est la vedette et le producteur de "Mission impossible 2". Mais cela ne devrait pas empêcher les autres acteurs d'exister. Or, ces derniers sont relégués au rang de potiches, d'éléments de figuration, y compris cette voleuse de haut vol et au charme ravageur, Thandie Newton, qui est ici aux antipodes de ses apparitions remarquées dans "Shandurai" de Bernardo Bertolucci et dans "Beloved" de Jonathan Demme.

Quant à Anthony Hopkins, sa participation est tout simplement réduite à la portion congrue et confine au ridicule. On n'a pas le droit de gâcher le talent d'un tel comédien !

Et le méchant de service, alors ? Incarné par l'écossais Dougray Scott, il est le seul à tirer son épingle du jeu en régnant sur une véritable cour des miracles peuplée brutes épaisses. Toutefois, autant l'affrontement John Travolta/Nicolas Cage irradiait le précédent film de John Woo : "Volte Face", autant, dans le cas présent, le spectateur contemple, un peu dissipé, les scènes d'action qui s'enchaînent sans s'y impliquer une minute.

A ce titre, la frime permanente de Tom Cruise devient à la longue plus qu'agaçante. On ne peut que le rendre responsable d'avoir dénaturé le concept initial de la série qui était axé sur les exploits d'une équipe et non d'un seul.

Bref, vous l'aurez compris, "Mission impossible 2" est une cruelle déception !

Auteur :Christophe Dordain

Tous nos contenus sur "Mission : Impossible 2" Toutes les critiques de "Christophe Dordain"

ça peut vous interesser

Cannon avec William Conrad

Rédaction

Cannon avec William Conrad : Guide des épisodes

Rédaction

Les Aventuriers des Salles Obscures : 05 Octobre 2019

Rédaction