20 juillet 2019
Critiques

Mission: Impossible – Fallout : La plus pure tradition

Avec "Mission : Impossible - Fallout", c'est un sixième opus haletant qui vient conclure une saga vieille de 22 ans. Ethan Hunt et son équipe de fidèles alliés.

Les voici à nouveau lancés dans une course contre la montre pour sauver l'humanité. Ils doivent contrer de terribles attentats fomentés par une organisation secrète appelée "Les Apôtres" à la suite de l'échec d'une mission durant laquelle l'agent Hunt a préféré sauver un membre de son équipe.

Ce qui est ici rafraîchissant dans cette nouvelle mission, c'est le recul pris par l'agent incarné par Tom Cruise. À 56 ans, Ethan Hunt est conscient de ses limites. Ce n'est pas un hasard si le réalisateur lui donne dès le départ comme acolyte le sculptural et musculeux Henry Cavill, qui vient mettre en scène un duo en forme de métaphore de la confrontation des générations.

portrait-tom-cruise
Tom Cruise dans Mission Impossible Fallout

Cela est notamment souligné par un moment comique dans une scène de combat épique dans des toilettes du Grand Palais au début du film. Ethan Hunt fait ici face à celui qui incarne Superman dans "Man Of Steel" et "Justice League".

Ce sont deux époques et deux familles de blockbusters américains qui se font face. Allié ou ennemi, Calvill, et sa moustache improbable et son look de bureau des années 60, s'illustre parfaitement en agent aussi brutal qu'arrogant. Une force et une précision qui viennent humaniser le héros Hunt qui semble davantage improviser qu'à l'accoutumée.

Encore une fois remis en cause par sa hiérarchie, Ethan Hunt doit faire face à ses démons avec la réapparition de Michelle Monaghan qui incarne son ex-femme perdue Julia, ce qui vous promet des instants d'émotion assez nouveaux dans la licence "Mission Impossible".

D'autant plus que son alter-ego féminin, Ilsa Faust, fait également surface, compliquant une nouvelle fois l'accomplissement de sa mission. Le héros se questionne davantage sur ses choix et sur les répercussions qu'ont eu ses missions, aussi bien en terme de vies perdues que sur sa propre vie privée. Une introspection et une touche romantique qui n'empêchent pas les scènes d'action spectaculaires habituelles.

tom-cruise-mission-impossible-fallout-1
Tom Cruise en pleine action !

Les courses-poursuites dans Paris à moto sont impressionnantes et mettent la ville en exergue, qui devient presqu'un personnage à part entière dans une bonne partie de ce sixième opus.

Saut en parachute, cascades sur les toits de Londres, crash en hélicoptère et combats du haut d'une falaise, on garde les éléments clés de la marque "Mission Impossible". Pas de numérique, mais de vraies scènes d'actions qui s'enchaînent avec une intensité rare et qui laissent le spectateur sans voix.

Si vous n'avez pas vu l'ensemble des précédentes "Missions Impossibles", vous ne serez certes pas perdus, mais il se peut que vous ne notiez pas qu'il s'agit en réalité de la suite directe de "Mission Impossible - Rogue Nation" où on assistait à l'arrestation de Solomon Kane, leader du Syndicat, organisation terroriste visant à détruire le monde. Sean Harris fait donc son grand retour en incarnant avec toujours autant de brio le méchant dénué d'âme de ce volet.

On comprend pourquoi c'est la première fois qu'un même réalisateur s'attelle à deux opus. C'est ici Christopher McQuarrie qui revient explorer plus en profondeur la personnalité d'Ethan Hunt en faisant de lui un héros moral prêt à sacrifier son intérêt personnel pour une seule personne comme pour le bien commun.

Pour ajouter un côté ludique à la saga, des regards et des petites réparties incisives entre Ethan Hunt et ses acolytes Luther et Benji viennent ponctuer ce blockbuster qui oscille entre humour, combats et aventure dans un film d'action américain comme on les aime.

Alors Tom Cruise en a-t-il enfin fini avec les forces du mal ou une nouvelle mission s'offrira-t-elle à lui pour la septième fois ? C'est fort possible si on en croit l'issue de ce sixième opus... enfin s'il l'accepte !

Auteure : Sarah Ugolini

Tous nos contenus sur "Mission: Impossible - Fallout" Toutes les critiques de "Sarah Ugolini"

ça peut vous interesser

Maverick est de retour !

Rédaction

Nous finirons ensemble : Des retrouvailles décevantes

Rédaction

Alex, le destin d’un roi : Une aventure post Brexit

Rédaction