Archives Critiques

Mon beau-père et moi : Critique n° 1

Jay Roach, qui a réalisé les deux aventures d'Austin Powers dont "Goldmember", nous propose ici une comédie différente de ses précédentes réalisations. C'est, en effet, un film moins loufoque, un mélange entre quelques Rob Reiner et autres Woody Allen. Cela nous rassure, car il nous prouve qu'il sait faire autre chose.

Ce thème de « la présentation à la belle famille » a déjà été développé au cinéma américain, notamment avec "Le père de la mariée" de Vincente Minelli, ainsi que son remake. On se souvient aussi de "Devine qui vient dîner ce soir ?" avec le même Spencer Tracy. Ici nous avons droit à une comédie familiale, certes convenue, avec des gags un peu « téléphonés », mais qui vous fera passer un bon moment. De plus, la distribution est adaptée et s'implique complètement.

Revoir Robert De Niro dans une comédie, cela est toujours un plaisir. Il se donne merveilleusement bien dans ce rôle de père paranoïaque, qui ne veut pas que sa fille se marie avec le premier venu. Ses expressions légendaires lui sont utiles, elles sont à la limite de l'autodérision. Etant co-producteur du film, il avait plutôt intérêt à ne pas se laisser aller. Quant à Ben Stiller, il est égal à lui même. Ce rôle d'amoureux maladroit, qu'il avait déjà interprété dans "Mary à tout prix" lui va très bien. Il est un bon comique qui ne demande que des rôles à sa mesure, c'est à dire des compositions mi- comiques, mi-sentimentales, comme dans son précédent film "Au nom d'Anna".

"Mon beau père et moi" est finalement une bonne comédie, de style new-yorkais, avec ses personnages classiques, mais toujours réjouissants. Vu le succès rencontré par ce film, notamment aux Etats-Unis, une suite est d'ores et déjà prévue où Robert De Niro ira rencontrer les parents de Ben Stiller…  
Auteur :Pierre Godon
Tous nos contenus sur "Mon beau-père et moi" Toutes les critiques de "Pierre Godon"