Critiques

Monsieur & Madame Adelman : Cynique et romantique à la fois

Comment raconter l'odyssée de 45 ans de vie commune entre un écrivain et sa femme vivant dans son ombre durant tout ce temps ? C'est le défi que se sont lancés Nicolas Bedos et Doria Tillier qui ont écrit ensemble le scénario de ce film. L'idée de départ était que les deux amis dans la vraie vie adorent raconter des névroses proches du cliché sur la vieillesse, le couple, l'amitié, etc. Mais de là à en faire un film… Est-ce que la mayonnaise prend ?

Etonnamment, Nicolas Bedos a su réaliser un premier film touchant tout en étant subtilement cynique sans tomber dans le pathos ou le lourdingue. Notons la présence d'acteurs invités sur le film qui se donnent à cœur joie dans leurs rôles respectifs. Julien Boisselier, encore et toujours trop rare dans le cinéma français, en frère « de droite » comme il se revendique, prétentieux et hautain. Pierre Arditi en père grand bourgeois absolument exécrable, vieux jeu, misogyne, râleur, raciste… enfin bref qui cumule tous les défauts à la limite de la caricature, mais c'est Pierre Arditi, donc ça passe toujours bien !

Petite apparition de Jack Lang qui reste « ze » ministre la culture même quand il n'est plus au gouvernement. La présence également de Zabou Breitman qui joue l'espace d'une scène la directrice d'école complètement au bout du rouleau avec Arthur, le fils de Sarah (Dora Tillier) et Victor (Nicolas Bedos). Notons aussi Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie Française, qui joue le rôle du psy, mais on se demande qui est plus patient que l'autre quand Victor déblatère toutes ses névroses, ses contradictions et ses avis à l'emporte-pièce.

Car n'oublions pas que "Monsieur & Madame Adelman" est avant tout cynique. L'humour est souvent lourd et blessant entre les personnages, la cruauté règne parfois. Mais bizarrement, cette cruauté est en parfaite harmonie avec un romantisme parfaitement assumé. En même temps, durant tout le film on a moult références littéraires, en particulier Dostoïevski. Pas étonnant que ce film possède tout un bagage romanesque.

Mais ce qui est fort, c'est l'alternance de scènes très touchantes qui viennent se faire balayer soudainement par ce cynisme parfois sans retenue. Le spectateur est bousculé, et ça fait du bien ! "Monsieur & Madame Adelman" n'est pas lisse et arrive à nous questionner nous-mêmes sur notre propre condition, que ce soit dans notre vie affective, notre rapport aux autres, la jalousie, l'amour, l'argent, l'embourgeoisement…

Ce film n'est pas qu'une comédie dramatique qui cherche à simplement divertir. Il tente de creuser au fond de nous tout en restant léger. Une prouesse brillamment interprétée par Doria Tillier absolument solaire dans ce film qui fait passer Nicolas Bedos (qui n'est pourtant pas en reste) au second plan. Elle porte le film du début à la fin (et quelle fin !) avec classe et talent.

"Monsieur & Madame Adelman" est un film à voir absolument si vous êtes un romantique un peu cynique, ou un cynique un peu romantique.

Auteur :Pierre DeplanckeTous nos contenus sur "Monsieur & Madame Adelman" Toutes les critiques de "Pierre Deplancke"

ça peut vous interesser

Les SEGPA : Carnet s’il vous plaît !

Rédaction

Le Secret de la cité perdue : Desperate Housewives dans la jungle

Rédaction

Les Aventuriers des Salles Obscures : 2 avril 2022

Rédaction