31 octobre 2020
Archives Critiques

Mortel Transfert : Lectures multiples

Un film de Beineix est toujours un événement, que ce soit pour ses fans ou ses détracteurs. Le réalisateur, qui a toujours été controversé à travers ses films, nous livre ici son premier long métrage depuis "IP 5", en 1991. L'attente fut longue, mais cela valait la peine.

Le sujet abordé ici, la psychanalyse, peut sembler être difficile d'accès de prime abord. Toutefois, Beineix choisit ici d'aborder son sujet sous des angles multiples. Il le traite tout d'abord comme un thriller, avec ses séquences de suspens et de tension propres à ce style de film. Puis, survient le ton comique, ou plutôt burlesque, grâce à des situations qui semblent être inextricables pour le héros. Et c'est Justement un des paris réussis de Beineix : le changement de genre, la rupture de rythme. Le spectateur passe d'une ambiance lourde et pesante à une autre un peu plus légère et quoique inattendue. Cela peut certes désorienter certains spectateurs, mais cela paye par son originalité.

L'autre pari gagné par Beineix est l'esthétisme de son long-métrage. Chaque lumière, chaque couleur a été travaillé et n'est pas sans rappeler la réussite esthétique de "La lune dans le caniveau". Des couleurs sombres ont été volontairement choisies pour alourdir l'atmosphère. Les interprètes ont donc bénéficié de conditions optimales. Une distribution qui ne s'en tire donc pas mal, notamment Hélène de Fougerolles, qui confirme son talent et qui vous fera profiter, messieurs, de sa plastique avantageuse. L'idée de revoir Robert Hirsch est très surprenante. Ce grand acteur de théâtre, qui n'a plus rien à prouver, nous réjouit par son interprétation exacte et sans fioriture.

Ce film, comme nous l'avait expliqué Beineix lors de l'avant-première à Lille, mérite plusieurs «lectures». Chacun d'entre vous y verra une «morale» différente. Chacun pourra y apprécier une histoire qui n'aura pas le même impact chez vous que chez votre voisin de siège. Jugez-en par vous même. 
Auteur :Pierre Godon
Tous nos contenus sur "Mortel Transfert" Toutes les critiques de "Pierre Godon"