30 juillet 2021
Critiques

Nadia et les Hippopotames : Critique

Rassurez-vous, malgré son titre, le film n'a rien d'une ballade pour enfants dans un zoo. En une nuit qui structure le temps du scénario de ce film, la glace fond, les barrières disparaissent. Chacun se révèle petit à petit sous son véritable jour dans "Nadia et les hippopotames", passant tour à tour par l'amour, la haine ou la rage avant de se retrouver autour d'un verre ou d'un repas. Mais, avec l'avancée de la nuit, on plonge petit à petit dans l'univers de ces grévistes et les hommes pointent derrière les militants farouches et motivés. On s'énerve, on rigole, on se dispute, on se bat.

En dépit de quelques scènes assez réussies, tout cela paraît plutôt fabriqué dans "Nadia et les hippopotames". Le choix de filmer la nuit d'abord séduisant ajoute vite à la confusion et la quête de la Nadia, en dérivant vers le politique, amène vite l'ennui. C'est un peu désolant d'autant plus que les quatre acteurs de "Nadia et les hippopotames" font vraiment bonne impression. Malgré des personnages un peu caricaturaux, tout cela est en effet joué de manière plutôt sympathique par la petite bande de comédiens (et de vrais grévistes) menés par une Ariane Ascaride plus démonstrative que jamais. On imputera donc les lourdeurs de "Nadia et les hippopotames" à ces fameux hippopotames, finalement plutôt malvenus dans cette galerie de personnages fragiles.

Auteur :Guillaume Branquart
Tous nos contenus sur "Nadia et les hippopotames" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"

ça peut vous interesser

Titane : La Chair et le Sans-Plomb

Rédaction

Titane : Curieux métal

Rédaction

La Fine Fleur : En avant-première

Rédaction