28 février 2020
Archives Critiques

Nos Jours Heureux : Ah ! Les jolies colonies de vacances…

« Les jolies colonies de vacances… » nous chantait Pierre Perret il y a quelques années avec une nostalgie certaine. Nostalgie, c'est sans aucun doute le maître mot à propos de "Nos Jours Heureux" qui vous réserveront une quantité de moments, certes pleins de bons sentiments, mais sacrément agréables.

Déjà auteurs du plutôt réussi "Je préfère qu'on reste amis" (avec Gérard Depardieu et déjà Jean-Paul Rouve), les réalisateurs Eric Toledano et Olivier Nakache se sont inspirés d'un court-métrage qu'ils avaient réalisés en 2002 et qui s'intitulait "Ces jours heureux".

Sorti perdue au milieu du mois de juillet et sentant vraiment les fonds de tiroirs, quelle bonne surprise de constater que "Nos Jours Heureux" est en fait une vraie réussite. La raison est sans aucun doute à aller chercher du côté de l'énergie que tous les acteurs apportent au film, y compris les enfants, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Si le film ne fourmille pas d'une multitude d'idées originales, il est servi par des dialogues qui font mouches à tous les coups et qui réservent de sincères éclats de rires.

En fait, si "Nos Jours Heureux" n'est pas à intégrer dans les films qui révolutionnent le cinéma, il fait incontestablement partie de ceux qui vous filent la banane pour le restant de la journée. Comme ces enfants qui vont en colo un peu contraint et forcé et qui, trois semaines plus tard, ne veulent plus la quitter.

On se rendra donc dans la salle simplement par curiosité et on ressentira tous ce petit pincement au cœur quand apparaîtra le générique de fin.

Auteur :Loïc Gourlet
Tous nos contenus sur "Nos Jours Heureux" Toutes les critiques de "Loïc Gourlet"

ça peut vous interesser

Concours DVD : Hors Normes

Rédaction

Petit Pays : Jean-Paul Rouve au Rwanda

Rédaction

Omar Sy et Virginie Efira dans Police

Rédaction