31 octobre 2020
Archives Critiques

Ocean’s 13 : Les vedette reviennent et elles ne sont pas contentes !

Il y a des choses auxquelles on ne touche pas... Les copains sont de celles là. Alors quand un gérant de casino voyou met en danger l'un des membre de la bande de Danny Ocean, tous les autres n'ont qu'une solution : la vengeance.

C'est donc logiquement, et avec beaucoup d'entrain, que la bande de braqueurs la plus classe du cinéma reprend du service, avec une seule chose en tête : faire tomber Bank, celui qui a mis a mal leur ami Reuben. Et c'est donc logiquement que le spectateur retrouve tout ce qu'il a aimé dans la série des « Ocean's » : l'humour, le luxe, le plaisir de jouer ensemble, et une arnaque/braquage de haut vol. On a entendu beaucoup de mal sur ce troisième volet, réalisé encore par Steven Soderbergh, que c'était « le film de trop », que cela « ronronnait », que la suite ne « marchait pas aussi bien », etc... Las, ce n'est pas du tout ce qu'on vous dira ici.

"Ocean's 13", tout d'abord, c'est une nouvelle arnaque de haut niveau, à multiples tiroirs, qu'il est agréable de suivre comme toujours. C'est aussi un casting de grand luxe, on a l'habitude, mais complété cette fois par Al Pacino et Ellen Barkin, rien de moins ! C'est aussi, et surtout, une bande d'amis. Alors, certes, ils n'ont pas fait le film pour rien, mais on sent vraiment que là, ils se font plaisir. La preuve ? Les moments de « vannes » entre potes, les moments, où, à son tour, c'est le réalisateur qui se moque d'eux, et surtout l'auto-dérision dont tous ces artistes font preuve... Des sous-entendus, des dialogues (en V.O.S.T.F. tout du moins) aux costumes, tout est calculé, certes, mais tout fait mouche. De l'émotion des braqueurs en costume Armani devant Oprah à la réflexion de George sur les gosse de Brad... Il y a des choses qui ne changent pas, et le plaisir de ceux là, de se retrouver une nouvelle fois ensemble, est vraiment plus que communicatif.

Mis en scène simplement, mais efficacement, avec une esthétique toujours soignée, et une B.O. idoine, le film tient ses promesses, et pour peu qu'on se laisse aller, on embarque facilement dans cette nouvelle aventure, avec le sourire aux lèvres et beaucoup de rire à venir... Alors qu'on ne vienne pas me dire que le film est en dessous des deux premiers, ou que c'est le film de trop, voir "Ocean's 13" dans une salle pleine de gens qui ne boudent pas leur plaisir c'est du rire à volonté et une furieuse envie que tout ça ne finisse pas, malgré une durée déjà conséquente (deux heures environ).

Dire qu'en France, quand on fait ce genre de choses, cela donne "Les Bronzés 3" ! "Ocean's 13", rien que pour ça, laisse rêveur !
Auteur :Fadette Drouard
Tous nos contenus sur "Ocean's 13" Toutes les critiques de "Fadette Drouard"