21 février 2020
Critiques

Papi Sitter : Sous bonne garde avec Papi ?

Par Clara Lefèvre-Manond

On parle d’un homme que les moins de vingt ans ne doivent pas connaître. Philippe Guillard, ancien champion de France de rugby, l’un des créateurs de la marque Eden Park, mais aussi l’un des scénaristes des films "Camping" et "Disco", est aujourd’hui l’homme derrière "Papi Sitter". Il était accompagné de Gérard Lanvin et Olivier Marchal pour présenter son nouveau film au public de la métropole lilloise.

Cette comédie française nous raconte comment Camille s’est retrouvée sous la bonne garde (ou pas) de ses papis. Franck et Karine, les parents, doivent s’absenter pour le travail et décident de confier leur fille, Camille, qui doit passer le bac, à son grand-père André (Gérard Lanvin). Ancien gendarme, la rigueur est le maître mot chez ce psychorigide retraité. Mais cette garde va tourner au vinaigre, quand Teddy (Olivier Marchal), le second grand-père fraîchement revenu du Mexique, pointe bout de son nez. D’une moralité plus douteuse, la cohabitation entre les deux grands-pères s’annoncent très compliquée. Et Camille ne va pas manquer d’en profiter…

critique-film-papi-sitter-2

Un film rythmé

Film populaire, "Papi Sitter" se fait d’abord remarquer par son dynamisme. Les punchlines fusent entre Teddy et André. En même temps ils sont diamétralement opposés, d’un côté il y a le psychorigide et de l’autre le papi rock’n’roll. Toutefois, le dynamisme n'est pas uniquement dû aux joutes verbales, mais à Camille Aguilar. La jeune actrice est pleine d’énergie et ça se sent. Philippe Guillard, le réalisateur, explique l’avoir sélectionné après son casting “elle a été la deuxième à avoir été auditionnée, et je savais que ce serait elle, elle avait le même prénom et elle a une énergie incroyable... C’est elle qui donne le rythme au film.”

photo-papisitter

La tradition française

Comme l’a dit Gérard Lanvin, lui et Olivier Marchal sont “des acteurs populaires”, entendez par là qu’ils ne sont pas de la famille des films élitistes. "Papi Sitter", est une comédie française très simple qui fonctionne à merveille. Pour preuve, les rires dans la salle. Les joutes verbales entre les deux grandes gueules que sont Olivier Marchal et Gérard Lanvin, ne jettent pas d’ombre à la performance de Camille Aguilar, mais renforce la qualité de la comédie signée Philippe Guillard. "Papi Sitter" s’inscrit dans la tradition des comédies françaises, dans la veine d’"Intouchables" ou encore de "Camping".

critique-film-papi-sitter-3

Un travail d’écriture soigné

Le réalisateur et ses acteurs n’ont eu de cesse de le souligner au fil de leurs avant premières. L'écriture des dialogues a été le travail le plus exigeant et ne laisse pas beaucoup de place à l’approximation. Les rires dans les salles sont pour Gérard Lanvin, le résultat de cette écriture : “Philippe a su trouver le bon équilibre, son travail d’écriture est pointu. La réussite d’un tandem repose sur le respect entre les acteurs et un scénario efficace.” Et Philippe Guillard le confirme “Il n’y a que très peu de mots qu’on peut changer, tout est à sa place. Mais ça n’a pas empêché que j’ai réécrit les dialogues en tenant compte de la « femme à barbe » qu’a inventé Olivier (Marchal) le premier jour de tournage.

"Papi Sitter" est une comédie qui fait définitivement du bien, autant au moral qu’à la comédie française.


Tous nos contenus sur "Papi-Sitter" Toutes les critiques de "Clara Lefèvre-Manond"

ça peut vous interesser

Spinning Out : La série

Rédaction

The Gentlemen : Long live Guy Ritchie !

Rédaction

Le Prince Oublié : Une touchante épopée

Rédaction