1 décembre 2021
Archives Critiques

Quelqu’un de bien : Pour José

On devine les grands comiques lorsqu'ils montrent au grand jour leur part de sensibilité, de noirceur, d'humanité. Patrick Timsit et José Garcia, frères réunis à l'écran dans "Quelqu'un de bien" (distribué par Mars Films) et devenus complices naturels et éternels dans la vie, en sont le parfait exemple. Quelqu'un de bien est loin d'être un drame mais l'on sent dans cette comédie noire les facettes les plus touchantes de Timsit (qui y a travaillé trois ans) à travers cette histoire de frangins réunis à la vie, à la mort.

Les deux compères ne pouvant faire autrement que de dériver vers la déconne, on rit forcément dans cette franche comédie, ou plutôt comédie franche et sincère qui dit merde aux apparences, aux conventions, aux non-dits, même si le personnage de Garcia flirte avec la beauf attitude et le machisme primaire. L'humour noir (rire de la maladie, plus que de la mort, est chose rare et osée), omniprésent, fait le charme de Quelqu'un de bien, qui se distingue tout de même énormément grâce à son duo magique (sans oublier Marianne Denicourt) et surtout à l'inévitable José Garcia.

Comme d'habitude, cet immense acteur imprègne par sa présence une énergie et un rythme incroyable qui emporte tout sur son passage. Jouer à ses côtés doit être à la fois jubilatoire et à la fois démoralisant, en le voyant manger l'espace et les scènes avec une facilité déconcertante (même s'il se dit boulimique de travail). Le rythme forcené est sûrement le défaut de ce film peu ambitieux d'un point de vue visuel : les plans se succèdent parfois trop rapidement et les dialogues, pas toujours à la hauteur, semblent parfois mangés. L'énergie communicative et la complicité de l'équipe (voir la scène finale pendant le générique) remportent toutefois l'adhésion d'un public satisfait d'avoir vu un film généreux et drôle.

Moins délirant et déjanté que "Quasimodo" mais plus personnel, "Quelqu'un de bien" est un film plaisant, à voir entre autres pour le José Garcia Show. 

Auteur :Alessandro Di GiuseppeTous nos contenus sur "Quelqu'un de bien" Toutes les critiques de "Alessandro Di Giuseppe"

ça peut vous interesser

Ils étaient dix : Il n’en restera rien

Rédaction

Poly de Nicolas Vanier : En Blu-ray

Rédaction

30 jours max : Une comédie burlesque

Rédaction