28 février 2020
Critiques

Quelques minutes après minuit : Un conte initiatique bluffant !

C'est sans voix et les yeux inondés de larmes que l'on ressort après le visionnage de "Quelques Minutes Après Minuit". Tiré du roman de Patrick Ness qui avait alors remporté le prix Imaginales 2013, Juan Antonio Bayona réalise avec brio un merveilleux film, techniquement et visuellement époustouflant, sur fond de fable philosophique et initiatique.

Décidément le cinéma hispanique est sans conteste très bon dans le domaine de la fantasy noire, car ce n'est pas sans rappeler "Le Labyrinthe de Pan" de Guillermo del Toro, dans lesquels un enfant affronte la réalité cruelle de la vie en s'enfuyant dans un monde fantastique qui, par bien des aspects, donnent les clefs pour comprendre certaines vérités.

"Quelques Minutes Après Minuit" a tout du conte intemporel tel que peuvent être ceux de Perrault ou des frères Grimm : terrible certes, mais il permet aux enfants de grandir et aux adultes de réfléchir et se remettre en question. Il aborde nombre de problématiques : la mort et le deuil, la complexité des relations humaines, le passage à l'âge adulte, le harcèlement scolaire... au travers de personnages complexes qui montrent que personne n'est parfait et que chacun possède en soi une part de noirceur.

D'un point de vue visuel, "Quelques Minutes Après Minuit" est doté d'une esthétique incroyable, ornée d'effets spéciaux impressionnants, d'un univers original et d'un montage intéressant. Les deux premières histoires racontées par le monstre sous forme d'aquarelle mise en mouvement sont d'une grande beauté visuelle et poétique. Tous les acteurs sont excellents dans leur rôle respectif et la voix charismatique de Liam Neeson transporte dès les premiers mots.

"Quelques Minutes Après Minuit" se termine sur une fin judicieusement ouverte laissant le choix au spectateur de choisir entre le fantastique ou la réalité fantasmée. Bluffant !

Auteure :Lucile Tallon
Tous nos contenus sur "Quelques minutes après minuit" Toutes les critiques de "Lucile Tallon"

ça peut vous interesser

Alien de Ridley Scott en DVD Steelbook 4k

Rédaction

Alien en 4K pour ses 40 ans

Rédaction

Une femme d’exception : pas exceptionnelle

Rédaction