22 septembre 2020
Critiques

Scooby : Un retour aux sources

Par François Bour


Après deux films « live » sortis il y a quelques années, c’est une nouvelle proposition cinématographiques qui est faite en 2020. Mettre en scène la rencontre entre Scooby, Sammy, Velma, Fred et Daphnée avec un film d’animation sonne comme une évidence.

Pour la petite histoire, c’est en 1969 que les studios Hanna-Barbera ont fait naitre Scooby-Doo. Depuis, le célèbre chien a été le héros de treize séries. Il faut ajouter les nombreux téléfilms lives mais aussi animés et de deux longs métrages cinéma mélangeant prises de vues réelles et animation. Autant dire que le nouveau film de Tony Cervone arrive sur une franchise qui a une histoire non négligeable et une solide base de fans. Le réalisateur américain a justement produit un téléfilm puis réalisé un autre.

Pour son passage au grand écran, le cinéaste a donc choisi un retour aux sources. Le scénario s’intéresse à la naissance de la célèbre équipe Mystère et Cie mais surtout parce que le film respecte l’esprit de la franchise. Si vous connaissez les héros, vous ne serez pas dépaysé bien au contraire. Si vous ne les connaissez pas, alors vous aurez les bases pour découvrir l’univers de Scooby-Doo.

critique-scooby1
L'équipe de Mystères et Cie

Ce long métrage d’animation parvient modestement à s’adresser aux fans et aux néophytes de tous âges. Même s’il faut reconnaitre que les enfants semblent être la cible prioritaire. Un choix qui s’illustre par quelques références aux films à succès. D’abord parce que le scénario embarque les héros dans une histoire de « super-héros ». Avengers et Cie sont passer par là. Ensuite, il faut s’intéresser au grand méchant de l’histoire et à ses petits robots pour voir assez rapidement un parallèle avec Gru et ses minions dans Moi, moche et méchant. Des références que la plupart des enfants apprécient et qui facilitent l’adhésion. Scooby ! parvient donc à respecter ses fondamentaux tout en distillant des éléments actuels.

Enfin, si le jeune public privilégiera la version française, il faut évoquer le casting original pour illustrer les intentions du film. La présence de Franck Welker au doublage de Scooby-Doo, qu’il fait depuis près de 20 ans, c’est respecter l’héritage. Sans pour autant oublier les tendances actuelles qui veut q’un film d’animation repose sur des stars d’hollywood. Zac Efron et Amanda Seyfried pour Fred et Daphnée mais aussi Mark Wahlberg dans un rôle secondaire, sont là pour ça.


Tous nos contenus sur "Scooby" Toutes les critiques de "François Bour"

ça peut vous interesser

Antebellum : Cauchemar américain

Rédaction

Greenland : Un film-catastrophe ordinaire

Rédaction

USS Greyhound : Tom Hanks joue à la bataille navale

Rédaction