22 septembre 2019
Archives Critiques

Sixième Sens : Et le lapin sort du chapeau !

"Sixième Sens" est-il le tournant attendu dans la carrière de Bruce Willis ? On peut paradoxalement en douter, car ce n'est pas la première fois que le célèbre comédien s'aventure hors des sentiers battus des grands films d'aventures aux effets spéciaux multiples qui ont fait son succès. Souvenons-nous d'"Un héros comme tant d'autres" de Norman Jewison ou du "Bûcher des vanités" de Brian de Palma.

Cependant, il apparaît, qu'au travers de certains choix récents que nous découvrirons prochainement sur les écrans, Bruce Willis semble amorcer un singulier virage qui lui permettra d'alterner désormais films plus intimistes et blockbusters.

"Sixième Sens" correspond à cette démarche récente même si son score au box-office laisse pantois et était difficile à prévoir, il faut bien en convenir. Il est à noter qu'en France, la tendance est identique, on fait la queue pour voir le film tant ce dernier bénéficie d'un remarquable bouche à oreille.

Réalisé par M. Night Shyamalan, cinéaste américain d'origine indienne, "Sixième Sens" nous fait découvrir Cole, un garçon de huit ans, qui semble posséder des pouvoirs paranormaux dont il a peur et dont il ne peut révéler l'existence à personne. Un seul être humain peut l'écouter, il s'agit du docteur Crowe, un psychologue pour enfants, qui va tenter de l'aider à trouver une explication rationnelle aux hallucinations dont il est la victime. 

Ce qui frappe immédiatement dans "Sixième Sens", c'est la qualité de l'interprétation du jeune Joel Osment qui démontre des capacités de jeu en profondeur réellement inattendues et qui crédibilisent cette histoire au sujet de laquelle je ne peux vous en dire plus, vous le comprendrez aisément, afin de ne pas briser le plaisir du futur spectateur, lecteur de cette critique.

Quant à Bruce Willis, il trouve dans le personnage de Malcom Crowe, médecin brillant dont la carrière brillante a été brisée puisqu'il a été blessé par un de ses anciens patients qu'il n'a pas su aider quelques années plus tôt, le rôle qui confirme, pour ceux qui avaient encore quelques doutes, ses immenses qualités d'acteur. Tout en sobriété, il aide le jeune Cole à guérir des démons qui l'habitent jusqu'au dénouement final qui vous laissera cloué sur votre fauteuil.

Vous l'aurez compris "Sixième Sens" est une complète réussite. C'est, de façon indiscutable, le film du moment à voir toutes affaires cessantes dans les salles obscures. 
Auteur :Christophe Dordain
Tous nos contenus sur "Sixième Sens" Toutes les critiques de "Christophe Dordain"

ça peut vous interesser

La Une est à Vous : Guide des émissions – saison 2

Rédaction

Hunter avec James Franciscus

Rédaction

Hunter avec James Franciscus : Guide des épisodes

Rédaction