22 septembre 2019
Critiques

Spider-Man: Homecoming : Un très grand cru Marvel

Nouveau reboot de la franchise sur l'homme araignée, "Spider-Man : Homecoming" est le premier film du super-héros à être réalisé par l'écurie Marvel. Sony, qui détient toujours les droits sur le personnage, avait auparavant produit la trilogie de Sam Raimi portée par Tobey Maguire ainsi que les deux remakes avec Andrew Garfield dans le rôle titre.

Après une brève apparition plutôt remarquée dans "Captain America Civil War", Spider-Man a donc eu droit à son propre film, voire même à sa propre trilogie si l'on se fit à la scène post-générique. Un élément incontournable des produits de l'écurie Marvel. Cette dernière à vu les choses en grand en s'éloignant le plus possible des précédentes opus sur le super-héros. Le personnages ainsi que l'histoire a eu droit une énorme coup de jeune dans le but de la rendre le plus moderne possible.

Si les puristes de la bande-dessinée originelle risquent de voir rouge à cause de nombreuses libertés artistique prisent vis-à-vis du matériaux de base, d'un point de vue strictement cinématographique ce long-métrage est une immense réussite. Parfaitement ancrée dans la chronologie de l'univers cinématique des studios Marvel, ce film s'inscrit dans la droite lignée des précédentes oeuvres tirées des Comics de Stan Lee. Ce dernier réalise bien évidemment son petit caméo habituel.

Bien que le long-métrage en lui-même soit truffé de petits défauts tels des longueurs, un montage parfois bien trop rapide ainsi qu'une surenchère quasi-permanente au niveau des scènes d'actions, tout cela est très vite effacé par son efficacité. Encore une fois, l'humour omniprésent dans le texte ainsi que dans la mise en scène comme sait si bien le faire Marvel permet au film de capter directement l'attention des spectateurs pour ne plus jamais la lâcher.

Si les personnages peuvent paraitre un peu trop jeune comparés au matériaux de base (notamment le Peter Parker de 14 ans et la Tante May devenue un sex-symbol), cela apporte une certaine fraîcheur à l'ensemble qui s'avère fabuleusement divertissant. Avec des acteurs au sommet de leur art comme Michael Keaton ainsi que des effets spéciaux à couper le souffle "Spider-Man : Homecoming" oscille astucieusement entre le Teen Movie et le film de super-héros avec une fluidité vraiment admirable.

Côté scénario, le public risque d'être assez surpris. Bien que l'on ne voit pas comment Peter Parker est devenu Spider-Man, on prend plaisir à l'observer faire ses premiers pas hésitant pour ne pas dire maladroit en tant que super-héros. Une rupture assez radicale avec les interprétations proposés par Tobey Maguire et Andrew Garfield jusque là. Mention spéciale aux seconds rôles ou rôles de soutien qui remplissent leurs fonctions à merveille. Même la présence de Robert Downey Jr alias Iron-Man est idéale car il ne vient en aucun cas phagocyter le prestation de Tom Holland comme c'était le cas dans "Captain America : Civil War" où il avait tendance à voler la vedette à Chris Evans.

Au final, "Spider-Man : Homecoming" devrait figurer en très bonne place dans le Marvel Cinématic Universe. Respirant la modernité, la fraicheur ainsi que la coolittude, il nous offre un grand moment de divertissement. Le public devrait sans nul doute réclamer la suite des aventures de l'homme araignée avec impatience à après avoir vu ce premier opus. Ce dernier permettra également aux inconditionnels des Studios Marvel de se payer une bonne petite récréation en attendant de retourner aux choses sérieuses avec la sortie de "Thor : Ragnarok" fin octobre.
Auteur :Clément Machetto
Tous nos contenus sur "Spider-Man: Homecoming" Toutes les critiques de "Clément Machetto"

ça peut vous interesser

Concours DVD : Avengers Endgame

Rédaction

Once Upon a Time… in Hollywood : La critique du film

Rédaction

Spider-Man Far From Home : Où t’es papa, où t’es ?

Rédaction