21 octobre 2019
Critiques

Split : Le Maître s’est joué de nous, mon précieux

Après quelques films plus ou moins réussis, "Split" signe le retour de M. Night Shyamalan. Un thriller psychologique intense, déroutant et dérangeant.

Inspiré du cas réel de Billy Milligan atteint de troubles dissociatifs qui disposait de 23 personnalités différentes, "Split" met en scène Kevin dont deux personnalités vont prendre le pouvoir sur les autres et aidaient à faire surgir la 24ème personnalité, bien plus sombre que le reste de la Horde, après avoir kidnappé 3 adolescentes.

On connaissait déjà les talents de James McAvoy, mais c'est véritablement ce film qui le propulse au rang des grands acteurs. Si le scénario n'a rien de vraiment original en soi, en omettant le dédoublement de personnalité, il est très similaire à Incassable, et le réalisateur ne s'en cache pas d'ailleurs avec un superbe clin d'œil qui en ravira plus d'un.

Toutefois, la performance de l'acteur rend le film absolument fascinant. On en parvient même à apprécier certaines personnalités, notamment le petit Hedwig et son cheveux sur la langue, etc., alors, qu'au contraire, d'autres mettent profondément mal à l'aise. On ne sait guère comment réagir en tant que spectateur : on ne peut s'empêcher parfois d'émettre de petits rires, gênés de s'amuser du jeu de l'acteur, tout en étant tendus comme les jeunes filles.

Les changements de faciès et de voix, parfois sans changement de plans, notamment vers la fin du film, montrent le paroxysme du talent de James McAvoy, un nouveau Gollum en force. Le jeu d'Anya Taylor-Joy est également à souligner en adolescente brisée et perspicace.

Même si la dernière partie du film est légèrement moins maîtrisé, c'est avec grand plaisir qu'on retrouve le talentueux M. Night Shyamalan.

Auteure :Lucile Tallon
Tous nos contenus sur "Split" Toutes les critiques de "Lucile Tallon"

ça peut vous interesser

Good Boys : Plutôt de vilains garçons ?

Rédaction

Hobbs & Shaw : gagnez vos places !

Rédaction

Hobbs & Shaw : Que faut-t’il attendre de ce film ?

Rédaction