Archives Critiques

L’Attaque des Clones : Bien meilleur !

Voilà ! Nous y sommes. Après trois d'attente, voici les spectateurs du monde entier replongés, de gré ou de force, dans l'univers de George Lucas avec "Star Wars : L'Attaque des Clones". Pour sa cinquième réalisation, il effectue un retour aux sources. En effet, après avoir vu "Star Wars : L'Attaque des Clones", on se rend plus facilement compte que "Star Wars : La Menace Fantôme" constituait une introduction, un prologue, une mise en bouche dans l'univers Star Wars. Il est certain que Lucas n'est pas resté insensible aux critiques émanant des fans lors de la sortie de l'épisode I.

Comment Lucas revient-il aux véritables sources ? En donnant tout simplement un peu plus de profondeur à ses personnages, même si ce n'est pas encore le niveau souhaité. Leur charisme, leur caractère permet de les identifier immédiatement, surtout le jeune Anakin Skywalker. Néanmoins, Lucas n'a pas forcement évolué dans le domaine de la réalisation. Toutefois, ce n'est pas ce qui est recherché en allant voir un Star Wars. Lucas n'est pas un grand réalisateur mais un formidable narrateur. Il emmène le spectateur où il veut et quand il veut, même dans les prairies de la planète Naboo, où flirtent le jeune padawan et la sénatrice.

Quant au côté obscur, il envahit progressivement son récit. Ce qui était limpide lors de "Star Wars : La Menace Fantôme", commence à s'obscurcir. Lucas propose des dizaines de pistes différentes, qui ne manqueront pas de vous faire réfléchir à la fin du film. Il satisfait et réconforte les fans en répondant à certaines questions et, subtilement, en en posant d'autres.

Les choses deviennent un peu plus claires concernant l'ancienne trilogie. Il est évident que le jeu de piste scénaristique que propose Lucas va dérouter plus d'un fan. Cependant, le principal y est : le début de la descente vers le côté obscur du jeune Anakin. Certes, l'histoire d'amour avec Amidala peut paraître un peu niaise voire un peu longue à l'écran, mais elle est indispensable pour le reste de l'œuvre de Lucas. Si elle n'existait pas, il n'y aurait pas d'épisodes IV, V et VI !

Le scénario de "Star Wars : L'Attaque des Clones" est à peu près calqué sur celui de "Star Wars : L'Empire contre-attaque" : de l'action au début, du calme et une dernière demi-heure époustouflante. Ces dernières scènes sont absolument fabuleuses au niveau des effets spéciaux. Lucas montre largement à l'écran la contribution de son autre bébé I.L.M. (Industrial Light and Magic).

Même si, de temps en temps, ces effets sont perceptibles à l'œil nu. Peut-être que le trop plein d'effets digitaux que nous connaissons sur les écrans depuis quelques temps rend notre vision plus experte. L'oeil s'est aiguisé avec le temps. Il faut néanmoins souligner le formidable travail du département artistique de Lucasfilm. C'est un nouveau défi largement relevé pour chaque Star Wars. Tout en ne parlant pas des costumes, véritable trésor de guerre, notamment pour Natalie Portman !

Cette dernière qui s'affirme d'avantage dans cet épisode. On sait par avance que ce type de films n'est pas fait pour des rôles de composition, ni pour des rôles à Oscars. Mais la progression des personnages dans leur personnalité, surtout Anakin Skywalker, montre que ce ne sont pas forcément des rôles à prendre à la légère, si on y ajoute la « pression » des fans. Hayden Christiensen, nouveau venu dans la galaxie Star Wars, impose sa présence. Le personnage n'est pas encore Darth Vador, mais il n'est plus non plus le jeune garçon innocent de "Star Wars : La Menace Fantôme". Son destin se dessine peu à peu.

Ce jeune acteur a été judicieusement choisi par Lucas. Son regard est sombre, et même si on peut lui trouver par moment un air de premier de la classe confinant au statut de jeune minet, la profondeur de son regard, même si les expressions demeurent peu variées, ne trompe pas : il est Darth Vador. Obi-wan Kenobi prend la place de Qui-Gon Jin dans le précédent épisode. Il est plus sûr de lui, plus intransigeant aussi. On voit les responsabilités qu'il a dans l'avenir du jeune Anakin . Ewan McGregor paraît s'installer de mieux en mieux dans le personnage. Il tend peu à peu vers l'interprétation d'Alec Guiness. Quant à Natalie Portman, elle prend les allures d'un général vers la fin du film. On sait alors de qui tiendra sa future fille Leïa...

"Star Wars : L'Attaque des Clones" est largement supérieur à "Star Wars : La Menace Fantôme". Il est vrai que ce n'était pas très difficile tant, avec le recul, l'épisode précédent semblait un peu terne. L'épisode III s'annonce d'ores et déjà plus sombre encore, et moins grand public, comme l'est déjà celui-ci. Aussi, laissez vous porter par la Force...

Auteur :Patrick Beaumont
Tous nos contenus sur "Starwars - L'Attaque des Clones" Toutes les critiques de "Patrick Beaumont"

ça peut vous interesser

Le Métro de la Mort : Gagnez vos bluray !

Rédaction

Le Métro de la Mort en Bluray

Rédaction

Hitman & Bodyguard arrive en 4K !

Rédaction