30 novembre 2020
Archives Critiques

Tais-toi ! : La raison du plus fort est-elle toujours la meilleure ?

C'est cette question que soulève "Tais-toi !" (distribué par UFD) la nouvelle comédie de Francis Veber qui réunit une fois de plus un duo de choc : Jean Reno y joue le fort, Ruby, un dur à cuire silencieux, animé d'une seule idée fixe : venger la mort de la femme qu'il aimait, tandis que Gérard Depardieu y joue le faible, Quentin, un simple d'esprit heureux, au QI au ras-des-pâquerettes, qui provoque des catastrophes dès qu'il ouvre la bouche, tant ses paroles et ses idées sont d'une bêtise prodigieuse !

La première partie du film consacrée à la rencontre et aux premiers liens « affectifs » noués entre Ruby et Quentin fonctionne à merveille car elle repose sur une mécanique parfaitement huilée et éprouvée dans les précédentes comédies de Francis Veber. Il faut voir Quentin, avec sa gentillesse soûlante, avec sa loquacité aussi invétérée qu'importune et fatigante, coller aux basques de Ruby, dont les préoccupations sont à mille lieues de celles de Quentin. Et c'est qu'il insiste lourdement, notre Quentin, à faire ami-ami avec Ruby : il s'enfonce si naturellement dans sa connerie qu'on rit de bon cœur...

En plus, cela faisait bien longtemps qu'on n'avait pas vu Depardieu à pareille fête : il y va carrément ! Doué d'une folie inconsciente, il nous révèle un personnage d'une vérité et d'une intensité extraordinaire. Une performance désopilante et ébouriffante ! Tout simplement irrésistible ! (même pour les allergiques à Depardieu !) Quel bonheur, pour une fois, de voir Depardieu jouer autre chose que du Depardieu ! Face à lui, Jean Reno joue le contraste à merveille : posé, sombre, inquiétant de détermination, de distance et de fausse absence de sensibilité mêlées, il incarne avec son charisme et sa présence habituelles un personnage attachant à l'âme de tueur, qui n'est pas sans rappeler son rôle de "Léon".

En revanche, la seconde partie du film s'essouffle car Francis Veber y inclut un semblant d'histoire romantique en décalage avec l'esprit caustique et hilarant de "Tais-toi !" Du coup, on ne rit plus, et c'est dommage… Scénario trop léger ou comédie qui peine à rivaliser dans la cour du génial "Dîner de cons"... Toujours est-il que Francis Veber s'égare et ne nous enthousiasme pas jusqu'au bout. Surtout que de comédie à la Veber en comédie à la Veber, le spectateur devient de plus en plus exigeant : on est toujours dans le même registre, donc forcément "Tais-toi !" souffre de la comparaison et la seconde partie manque cruellement de ressort.

Néanmoins, "Tais-toi !" vaut le déplacement car il nous fait rire de bon cœur, et c'est déjà beaucoup, d'autant que la rencontre à l'écran entre Jean Reno et Gérard Depardieu - un couple de monstres sacrés décapant, reste une rencontre mémorable. Et puis, pour une fois que c'est la parole, et non pas le silence, qui est d'or, ce serait dommage de manquer ça !

Auteure :Nathalie Debavelaere
Tous nos contenus sur "Tais-toi !" Toutes les critiques de "Nathalie Debavelaere"

ça peut vous interesser

Le Professionnel : La critique

Rédaction

Bronx : La bande organisée d’Olivier Marchal

Rédaction

La femme d’à côté : En bluray

Rédaction