25 octobre 2021
Archives Critiques

Terre Neuve : Critique

"Terre Neuve" est l'adaptation d'un roman au titre plutôt ridicule : Noeuds et dénouements (prix Pulitzer quand même...comme quoi, il ne faut jamais se fier aux récompenses...). Le film de Lasse Hallström l'est tout autant.

L'histoire de ce pauvre raté, Quoyle (Kevin Spacey) qui après la mort de sa femme (Cate Blanchett) retourne vivre avec sa petite fille et sa tante (Judi Dench) sur l'île de Terre neuve où ont vécu ses ancêtres pour parvenir enfin à se débarrasser du poids assez lourd de son passé est une suite de clichés sur un thème maint fois traité : il faut affronter ses vieux démons afin de les voir disparaître. Rien de bien nouveau donc sur cette île où Quoyle va s'improviser journaliste (cela signifierait-il que n'importe qui peut écrire ?...), rencontrer Wavey (Julianne Moore) qui joue les veuves inconsolables alors que son mari est tout simplement parti avec une minette et découvrir que son père était une belle ordure...Les langues se délient, le passé remonte à la surface et tout rentre dans l'ordre: même le directeur du journal (Scott Glenn) ressuscite lors de sa veillée funèbre...

On croit rêver et pourtant rien ne nous est épargné. Comme il se doit, Lasse Hallström empile les tartines de malheur (les morts sont nombreux...) et filme avec une absence totale d'inventivité cette historiette qui se veut fable métaphysique. Le rire nous prend immédiatement (voire le personnage vraiment excessif, et le mot est faible, de Cate Blanchett...) puis l'ennui prend le dessus. Désespéré, on tente de se raccrocher aux comédiens. Si Judi Dench et Julianne Moore sont justes comme d'habitude, on est peu convaincu par la prestation de Kevin Spacey mais face à un cinéaste et un scénario aussi mauvais, être bon sur ce tournage devait être très difficile...

Auteur :Christophe RousselTous nos contenus sur "Terre Neuve" Toutes les critiques de "Christophe Roussel"

ça peut vous interesser

Indiana Jones : Le coffret à gagner

Rédaction

Christopher Young : Un gothique à Hollywood

Rédaction

L’étoffe des héros : Plus vite… plus haut… plus loin

Rédaction