30 juillet 2021
Archives Critiques

The Duchess : Critique

L'interprétation, le charisme des acteurs dans "The Duchess" sont forcément d'une importance cruciale. Et la déception du film reste Keira Knightley qui interprète le rôle de Georgiana, la duchesse du Devonshire, qui grâce à sa mère (Charlotte Rampling) réussit à se faire marier avec le grand Duc du Devonshire (Ralph Fiennes). Le but, et c'est du déjà vu dans les films historiques, est que notre chère Georgiana donne un héritier mâle au Duc. Echec total ! Deux filles vont naître de cette relation avant que Lady Elizabeth, ou Bess pour les intimes s'introduise dans la vie de couple. Le talent de Ralph Fiennes n'est plus à démontrer ici. Charismatique dans l'ensemble de ces films, flippant en Voldemort, le voici en Duc cynique et misogyne. Sa prestation est intense et très réussite, relevant le niveau des acteurs.

S'il fallait comparer cette histoire (bien que vraie), on pourrait faire de "The Duchess" un mix entre "Marie-Antoinette" (l'épouse bafouée qui doit donner un hériter mâle) et "Deux Sœurs pour un roi", dont le style du film semble se rapprocher. "Deux Sœurs pour un roi", qui raconte les relations d'Henri VIII avec les sœurs Boleyn (avec le destin néanmoins tragique d'Anne). Les ressemblances sont multiples: mise en scène tout aussi tragique, aspect hollywoodien et course aux Oscars respectés, choix des acteurs (Colin Firth en roi, Scarlett Johansson et Natalie Portman en sœurs Boley). Et c'est dans ce choix que se résume l'erreur de Saul Dibb et de son directeur de casting. Johansson, ou même Portman, c'est très loin devant Keira Knightley (pourtant étonnante dans le mélodrame "Reviens-moi" avec James McAvoy).

"Deux Sœurs pour un roi" reste un très bon film, "The Duchess" reste en dessous, un air de déjà vu. L'intérêt du film reste, si on le souhaite, à faire le parallèle avec la tragique vie de Lady Diana quelques siècles plus tard. Du coup, autant lire la véritable histoire dans le livre d'Amanda Foreman...

Auteur :Christopher Ramoné

Tous nos contenus sur "The Duchess " Toutes les critiques de "Christopher Ramoné"

ça peut vous interesser

Benedetta : Cierge, ma Marie !

Rédaction

Benedetta : Sexe, mensonge et chrétienté

Rédaction

Virginie Efira est Benedetta

Rédaction