20 octobre 2021
Critiques

The Foreigner : Jackie Chan le justicier

Martin Campbell avait déçu pas mal de monde avec son "Green Lantern" sans saveur. Cela étant, après une pause de 6 ans, il revient en force dans ce qu'il sait faire de mieux avec "The Foreigner" (distribué par Metropolitan Filmexport) : un Revenge Movie ! Cette fois-ci, Jackie Chan campera notre revanchard et une tonalité de thriller politique accompagnera l'intrigue. Le contexte du film fait tristement écho au terrorisme ambiant moderne, ce qui permet d'ajouter une charge émotionnelle supplémentaire. En quelques mots voici le pitch : un groupe de L'IRA souhaite reprendre sa revanche sur l'Angleterre en organisant des attentats dont un tuera la fille de Quan Ngoc Minh allias Jackie Chan.

Martin Campbell est un amoureux des films d'actions et on le ressent pleinement. Son amour pour les cascades épouse parfaitement le talent de Jackie Chan et l'alchimie réalisateur/acteur opère sur le spectateur. Sa réalisation pour "The Foreigner" n'est pas innovante, mais permet une action lisible en toute situation. La mise en scène est intelligemment conçue pour faciliter l'identification (ou non) du spectateur à certains des personnages.
 
Le coup de force de "The Foreigner" est de nous baigner d'émotion en début de film pour beaucoup mieux adhérer à la quête de justice par la suite. Toute démarche ou action devient jouissive et presque justifiable (totalement subjectif). On regrette tout de même la partie thriller politique qui prend une place très (trop ?) importante dans le film et va jusqu'à dénaturer son esprit revanche. Toute cette seconde partie, en montage puzzle avec la quête de Jackie Chan, est menée de force par un Pierce Brosnan très convaincant. Ses intentions ne sont jamais vraiment claires et son personnage est très bien écrit.

La bande-originale rythme efficacement l'action et les phases d'enquêtes. "The Foreigner" est parsemé de pas mal de dialogues mais, à aucun moment, vous ne regarderez votre montre. Un film donc que l'on vous conseillera et qui constitue, en soi, une honorable sortie au cinéma.

Auteur :Arnaud Couture
Tous nos contenus sur "The Foreigner" Toutes les critiques de "Arnaud Couture"

ça peut vous interesser

Hitman & Bodyguard arrive en 4K !

Rédaction

Ice Road : Un itinéraire bis

Rédaction

Hitman & Bodyguard 2 : Une comédie d’action sans intérêt

Rédaction