19 septembre 2020
Critiques

The Immigrant : La critique du film

Arrivée en 1920 de Katowice, en Pologne, avec sa sœur malade, Ewa veut partager le rêve américain. À l'arrivée à New York sa sœur est placée en quarantaine à Ellis Island car elle est atteinte de tuberculose. Ewa ne pense qu'à aller la rechercher. Pour réunir l'argent nécessaire, elle accepte de travailler pour un homme (Bruno) qui semble disposé à l'aider, elle ne réalise que peu à peu que sous couvert d'une troupe de cabaret, Bruno est un proxénète qui va la faire travailler tout en tombant amoureux d'elle. Ewa va tout accepter pour réunir la somme nécessaire à la sortie de sa sœur.

"The Immigrant"r etrace un bout d'Histoire. L'histoire de deux jeunes sœurs qui, après avoir fui la misère de leur Pologne natale, en 1921, débarquent à New-York à la recherche du rêve américain. Jame Gray nous livre, à travers "The Immigrant", une vision réaliste et cruelle de l'immigration. Le rôle principal d'Ewa, qu'il confesse avoir écrit pour Marion Cotillard, est bouleversant et glaçant de vérité.

On retrouve, à travers la relation d'inter-dépendance des personnages d'Ewa et de Bruno, une vision sans voile de la condition féminine aux Etats-Unis. « Si le racisme tend à disparaître, le sexisme, lui, est toujours banal dans ma société » a déclaré le réalisateur lors de sa venue à Lille à l'UGC pour l'avant-première le cinq novembre dernier. Les deux heures trente de "The Immigrant" passent à une vitesse surprenante devant la lutte acharnée d'Ewa pour tenter d'atteindre son Graal : une nouvelle vie, en famille, aux Etats-Unis. Un bonheur simple, en somme.

"The Immigrant" est définitivement un film fort et à ne pas manquer.

Auteure :Lucie Leonardi
Tous nos contenus sur "The Immigrant" Toutes les critiques de "Lucie Leonardi"

ça peut vous interesser

The Vigil : Le mangeur de douleurs

Rédaction

Un long dimanche de fiançailles : Audrey for ever

Rédaction

Concours Bluray : Ad Astra

Rédaction