16 octobre 2021
Archives Critiques

The Man Who Cried : Indifférent

"The Man Who Cried" (distribué par Mars Films) est un film qui prend son temps. Si cela donne lieu à de bons moments, notamment au début du film, le rythme finit par assoupir quelque peu. On ne sait jamais ce qui intéresse le plus la réalisatrice des personnages ou de l'histoire.

Si les personnages, bien qu'archétypaux, suscitent un certain intérêt, il est vite dilué par l'étirement de passages trop insignifiants. Malgré tout, certains passages très nonchalants, bercés par une musique poétique sauvent l'ensemble de la monotonie. Même les acteurs ne semblent pas en faire beaucoup : la prestation de Johnny Depp tient plus de la longue apparition que du jeu et les efforts de Christina Ricci et John Turturro ne suffisent pas à donner suffisamment de punch au reste du film.

Pourtant, le film se laisse regarder avec un certain plaisir. Ni passionnant, ni exaspérant le film se contente de laisser indifférent. Sally Potter filme malgré tout plutôt bien Paris et ses personnages en se contentant de les effleurer tranquillement. "The Man Who Cried" est un film qui ne décevra pas (trop) ceux qui le verront et qui ne manquera pas à ceux qui ne s'y seront pas arrêtés.

Auteur :Guillaume Branquart
Tous nos contenus sur "The Man who cried - Les larmes d'un homme" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"

ça peut vous interesser

Indiana Jones : Le coffret à gagner

Rédaction

La Manière Forte de John Badham

Rédaction

Waiting For The Barbarians : Le calme avant la tempête

Rédaction