Archives Critiques

The Patriot, le chemin de la liberté : Une heureuse surprise !

De film en film, Roland Emmerich semble vouloir affirmer haut et fort à quel point il a réussi son intégration dans le cinéma hollywoodien. Seulement, à quel prix? Si le grand public avait apprécié "Stargate", on ne pouvait que rester effaré face à l'indigence de "Godzilla" et estomaqué devant l'incommensurable bêtise du gigantesque navet qu'est "Independance day". [

Soyons honnêtes, plus d'un membre du comité de rédaction du Quotidien du Cinéma s'est demandé ce que l'immense acteur qu'est Mel Gibson allait bien pouvoir faire avec le honnit Roland Emmerich.  Quelle ne fut pas notre surprise à la vision de "The Patriot" ! Une production qui exalte les heures les plus glorieuses mais aussi les plus dures de la guerre d'Indépendance américaine dont l'issue débouche sur la naissance des Etats-Unis d'Amérique.

Ainsi, dans "The Patriot", nous découvrons Benjamin Martin, un père de famille qui n'arrive pas à surmonter la perte cruelle de sa femme. Il vit aux confins de la Caroline du Sud dans le souvenir d'un bonheur enfui, sans toujours prêter suffisamment attention à ceux qui l'entourent et notamment ses propres enfants.

Toutefois, l'émotion va poindre lorsqu'il apprend que son fils aîné décide de s'engager dans la lutte contre l'occupation anglaise. Peu à peu, Benjamin se trouve entraîné, malgré lui, dans un combat héroïque et cruel qui lui permettra de venir à bout de ses vieux démons tout en contribuant au triomphe d'une cause juste et noble.

En définitive, "The Patriot" est une fresque épique et généreuse qui éclaire une période assez méconnue de la genèse de la nation américaine. Roland Emmerich est à la hauteur de la tâche même s'il ne parvient pas toujours à éviter quelques scènes à l'accent lyrique trop prononcé et au style trop cocardier.

Quand on pense que certains reprochent aux français leur chauvinisme, que pensez alors des américains et de leur bannière étoilée ?

Les séquences de bataille dans "The Patriot" sont nombreuses et fort réussies. Notons enfin la partition musicale signée John Williams qui démontre à nouveau qu'il n'a rien perdu de son talent.

"The Patriot" est donc finalement une heureuse surprise.

Auteur :Dordain Christophe
Tous nos contenus sur "The Patriot, le chemin de la liberté" Toutes les critiques de "Dordain Christophe"

ça peut vous interesser

Traîné sur le bitume : Marche Funèbre

Rédaction

Midway : Roland Emmerich part en guerre

Rédaction

Mad Max de George Miller : 40 ans !

Rédaction