19 septembre 2020
Critiques

The Way, la route ensemble : A voir sur grand écran !

Et voici la sixième réalisation pour Emilio Estevez qui met en scène son propre père Martin Sheen et rend hommage à ses origines dans un film indépendant qui retrace bien l'ambiance du Chemin, et de ces rencontres avec les pèlerins de toutes les nationalités. Un film magnifique qui donne envie de se plonger dans le voyage vers Saint-Jacques. Cette belle histoire très humaniste qui fait qu'on se sent plus ouvert au monde en sortant du cinéma.Les amitiés improbables se lient et on se laisse porter par ces personnages attachants et sensibles. Les paysages sont magnifiques et la musique de Tyler Bates l'ai tout autant.

Martin Sheen est d'une justesse incroyable et Emilio Estevez sait remarquablement faire naître l'émotion sans en rajouter. Le film apporte sa sincérité et se dévoile comme il est, sans artifice inutile ni lourdeur scénaristique. C'est bien écrit, bien joué, filmé avec efficacité et surtout simplicité. Il est de très loin préférable au film de Coline Serreau, "Saint Jacques la Mecque", que l'on pouvait trouver trop léger, ce qui n'est qu'un avis parfaitement subjectif en la circonstance.

"The Way" est à voir sur grand écran, ne serait-ce que pour la majesté des monuments et des paysages Espagnols absolument superbes. C'est vraiment le reflet du chemin qui est donné de manière objective. On ne cherche pas à ennuyer le spectateur avec des aspects religieux. Chacun a ses raisons, qu'elles soient spirituelles ou non, d'emprunter ce chemin qui réveille l'invisible qui nous habite. Ce film nous repose du monde et des forts nombreuses turbulences qui nous entourent. En sortant de la salle, on a le cœur un peu plus léger.

Auteur :Christophe Colpaert
Tous nos contenus sur "The Way, la route ensemble" Toutes les critiques de "Christophe Colpaert"