Archives Critiques

Tosca : Critique n° 1

Comment filmer un opéra - en l'occurrence celui de Puccini - en le retranscrivant de manière pertinente à l'écran ? Jacquot ne s'embarrasse pas de fioritures : le tout sera filmé dans de vastes décors, un par acte avec une caméra mobile et audacieuse capable de prendre un très grand recul ou d'approcher les interprètes au plus près. Esthétiquement, le film est somptueux : les décors et les costumes sont magnifiques et le formidable travail accompli autour de l'éclairage enrichit indéniablement la mise en scène.

Mais la plus belle réussite de Tosca, c'est de faire oublier qu'il est un opéra filmé. Même si l'acoustique des salles de cinéma n'est pas celle d'un opéra, le chant, lorsqu'il n'est pas trop appuyé, passe parfaitement à l'oreille et contribue, autour de la mise en scène à rendre vivante l'histoire de Puccini. L'opéra n'est plus une scène avec des chanteurs lyrique, des projecteurs et des costumes, il devient une histoire (presque) comme une autre. Jacquot crée le suspense autour du drame par une mise en scène habile.

La caméra tourne autour des décors, saisit l'angoisse sur un visage avant de s'éloigner pour permettre de saisir les interactions physiques entres les interprètes. Si la musique reste un élément fondateur de l'oeuvre, l'image se trouve - peut-être pour la première fois dans un opéra - placée sur un pied d'égalité avec elle. On regarde autant qu'on écoute. Les interprètes, habitués à la scène, se prêtent au jeu avec parfois plus ou moins de réussite, mais le cinéaste, en glissant de rares plans d'enregistrements fixes et en noir et blanc fait passer le tout avec intelligence.

Tosca est un bel exercice de style qui pose néanmoins la question du public. Si les cinéphiles ou les amateurs d'art lyriques pourront se laisser séduire, le grand public sera sans doute plus rare dans les salles. On ne peut que le regretter au vu du bel effort accompli pour faire de Tosca un film, certes audacieux, mais offert à tous les curieux.     
Auteur :Guillaume Branquart
Tous nos contenus sur "Tosca" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"