1 décembre 2021
Archives Critiques

Trois Huit : Harcèlement ?

Contrairement aux apparences, "Trois huit" n'est pas qu'un film sur le harcèlement moral, sur la relation sordide, étrange et violente entre deux hommes enfermés dans leurs attitudes. Si la caméra s'intéresse d'abord à Pierre, à la victime (l'histoire du film est en grande partie la sienne), le réalisateur, en jouant habilement avec les impressions et les sentiments, nuance fortement son propos de départ.

Plus qu'un bourreau et une victime, archétypes vus et revus sur les écrans, Philippe Le Guay filme l'histoire de deux hommes pris dans une relation tantôt tendre, tantôt violente qui les dépasse. "Trois huit" évoque également, en parallèle, l'univers du travail et celui de la famille. D'un côté, sous des apparences très soudées, le monde du travail s'avère peu efficace pour protéger Pierre et de l'autre, l'univers familial du personnage vacille au point que Pierre risque de perdre son fils.

"Trois huit" est un film réussi parce qu'il évoque sans facilité et avec beaucoup de précision la rencontre et l'évolution de deux hommes qui ensemble vont finir par progresser vers une meilleure compréhension d'eux-mêmes. Subtile finesse, tout cela est rarement exprimé à voix haute, le cinéaste vient plutôt chercher les doutes ou les peurs de ses personnages sur leurs visages. "Trois huit", un film intelligent et subtil sur le thème du secret et du courage.

Auteur :Guillaume Branquart
Tous nos contenus sur "Trois Huit" Toutes les critiques de "Guillaume Branquart"

ça peut vous interesser

L’Homme de la cave : Méfiez-vous de vos voisins

Rédaction

Faut-il revoir Dragon Rouge de Brett Ratner ?

Rédaction

Ma femme est une actrice : Une belle déclaration d’amour

Rédaction