Critiques

Tu ne tueras point : Grandiose !

"Apocalypto", c'était en 2006 ! Une décennie déjà ! Cela faisait donc dix longues années que le génie de Mel Gibson n'avait pas pu s'exprimer derrière une caméra au grand dam de toute la planète cinéma.

Dix longues années interminables, depuis les scandales qui ont affecté le prodige américain et qui lui faisaient entamer une fastidieuse traversée du désert, à un moment où l'Olympe hollywoodien ne voulait définitivement plus de lui.

Mais, bien heureusement, tout désert a une fin et c'est grâce à cette pépite du cinéma de guerre que Mel Gibson peut enfin sortir la tête de l'eau. En effet, il réalise à travers "Tu ne tueras point" un mélange parfaitement juste et bien dosé entre le patriotisme américain et le grandiose visuel.

Ici, Gibson trouve une véritable signature, au niveau de l'image, absolument époustouflante, jouant notamment sur les contrastes des explosions écarlates et la dureté des couleurs militaires, mornes et fades.

Par ailleurs, Gibson frappe un grand coup sur le plan de la réalisation où il atteint facilement le niveau de mastodontes du genre tel que "Il faut sauver le soldat Ryan" de Steven Spielberg ou "Full Metal Jacket" de Stanley Kubrick, jusqu'à même imposer sa loi dans cette cour des très, très grands.

Divisé en deux temps bien distincts, "Tu ne tueras point", malgré une entame quelque peu prévisible, se révèle magnifiquement efficace et, à l'image des innombrables scènes appétissantes présentes dans le film, vous prend aux tripes pendant une bonne partie de ce grand moment de cinéma.

Pour un homme ayant réalisé les dernières heures du Christ, et qui en a presque traversé la passion ; il est rassurant de le voir aujourd'hui illustrer sa résurrection et sa montée au grand panthéon des réalisateurs de ce genre. Les Terrence Malick ou autre Steven Spielberg en frémissent peut être déjà… 

Auteur :Grégoire Deux

Tous nos contenus sur "Tu ne tueras point" Toutes les critiques de "Grégoire Deux"

ça peut vous interesser

Mad Max de George Miller : 40 ans !

Rédaction

La Passion du Christ : Un acte de foi

Rédaction

La Passion du Christ : Mel Gibson dit au revoir à Hollywood

Rédaction