Critiques

U-571 : Idéal pour les claustrophobes !

"U-571" (distribué par Mars Films), cette production Dino de Laurentiis tournée à Malte et en Italie (dans les studios de la CinéCitta, le plus grand plateau de cinéma d'Europe, situés près de Rome), revient aux films de guerres traditionnels à l'esprit baroudeur tel que "L'odyssée du sous-marin Nerka" (1958), le classique de Robert Wise avec Clark Gable et Burt Lancaster.

Jonathan Mostow (réalisateur de "Breakdown" avec Kurt Russell) s'est inspiré pour "U-571" de faits historiques relatant plusieurs opérations maritimes pour mettre en scène les péripéties de ces sous-mariniers américains pris au piège dans un submersible allemand. Comme à l'accoutumée dans cet univers martial, la notion de patriotisme est mise en avant où le courage, la fraternité et l'honneur sont les valeurs essentielles de ces héros à la bravoure extraordinaire.

Côté interprétation, l'impeccable Matthew Mc Conaughey est épaulé par un solide Harvey Keitel remarquable en second officier. L'histoire de "U-571" ne baigne pas dans l'originalité mais l'œuvre impressionne par ses qualités visuelles et sonores, son suspense bien soutenu et son ambiance à huis clos parfois à la limite de la claustrophobie, idéale pour maintenir une réelle tension. "U-571" a le mérite de ne laisser aucun temps mort jusqu'à l'affrontement final et de remplir efficacement son rôle de divertissement d'action spectaculaire.

Une dernière petite note : c'est la marine britannique qui a dérobé Enigma, la machine à décrypter les codes allemands et non la marine américaine comme il l'est expliqué dans le film.

Auteur :Fabien RousseauTous nos contenus sur "U-571 " Toutes les critiques de "Fabien Rousseau"

ça peut vous interesser

Taxi Driver : Par delà le miroir

Rédaction

Mean Streets : Ainsi naissait Scorsese

Rédaction

Le Dernier Château : A mon commandement, repos !

Rédaction