Archives Critiques

Vercingétorix : Pathétix !

Au départ, j'avais une bonne intention : aller voir "Vercingétorix", un film avec Christophe Lambert. L'exploit mérite quelque part d'être inscrit au livre des records. Bref, après une queue interminable, qui, elle, était composée de privilégiés qui avaient opté pour "Le Pacte des Loups", je me retrouve dans la salle en compagnie de quelques acolytes.

Le générique commence : l'espace, frontière de l'infini… Euh, je m'égare quelque peu. Que fait l'univers là dedans ? Peut être se sont-ils trompés de bobines et que nous avons droit à "Highlander 4", malheureusement avec quelques semaines d'avance ? L'intrigue, enfin ce qui tente à ressembler à une intrigue, commence : l'enfance du héros, l‘assassinat de son père devant ses yeux (Batman ?), le tout interprété par des acteurs étrangers, et donc doublés de mauvaise façon. Le jeune homme grandit, vite et rêve donc de vengeance, vengeance qui sera assouvit au bout du premier quart d 'heure. Il est proclamé roi des Gaules, non sans avoir rencontré César au bord d'une route, celui-ci lui donnant un cheval.

La suite, je ne la connais pas car, fait unique, j'ai quitté la salle avant la fin, non sans en avoir discuté avec mes collègues d'un soir. Pourquoi ? Devant un tel monument de nullité, des décors sortis tout droit du Parc Astérix, des acteurs navrants (que fait Van Sydow là dedans ? Cela soit être un film alimentaire...), des dialogues tirés du Grand dictionnaire des dictons et des maximes, un montage affligeant et pour finir, un Christophe Lambert désolant, vous auriez sans doute eu la même réaction que moi. Pour vous rendre compte du désastre, qui a quand même coûté 80 millions de francs, regardez "La caverne de la rose d'or" sur M6, cela est mieux réalisé ! C'est vous dire...

Une question grave se pose quand même : qui a osé produire "Vercingétorix" ? Que va-t-on faire de Christophe Lambert, à part lui faire tourner des publicités pour les verres correcteurs pour le strabisme divergent de chez Afflelou ?

Auteur :Pierre GodonTous nos contenus sur "Vercingétorix" Toutes les critiques de "Pierre Godon"

ça peut vous interesser

Enragé : Le retour de Russell Crowe

Rédaction

Les Trois Jours du Condor : Espion lève-toi !

Rédaction

Nicolas Vanier : La rencontre

Rédaction