16 décembre 2019
Critiques

Bohemian Rhapsody : WiQueenpedia

Après une longue et chaotique production, le biopic sur l’un des plus grands groupes de rock (pas les Beatles, l’autre) réalisé par Bryan Singer sort cet automne. Décevant ? Certainement.

Comme l’ont malheureusement exprimé nombre de critiques, ce film hagiographique et linéaire semble avoir été transposé depuis une page Wikipédia. Chaque scène se suit sommairement, et les obstacles se voient expéditivement éludés. On notera à ce sujet la manière absurde qu’a la réalisation de figurer la création artistique : un morceau se compose après avoir contemplé la morne campagne galloise, et devient un succès par cette même magie obscure.

La pauvreté narrative de la scène de tournée de Queen aux USA, simple énumération de villes, frôle également le ridicule. En outre, l’image ne permet même pas de pallier ces défauts. La présence de certains cadrages permet en effet de bien rappeler aux spectateurs que "Bohemian Rhapsody" a du budget, et n’oublie alors pas une démonstration technique en règle, à l’aide de travellings prétentieux et inutiles.

L’impression de suivre un cours de rock expliqué aux enfants fatigue, par trop de didactisme et de consensus. On ressent bien plus Brian May et Roger Taylor (membres restants de Queen et producteurs du film) derrière la caméra que Singer, dans cette intrigue où les musiciens de Queen sont tous sages et pondérés, se soucient de leur petite famille, contrairement à Freddie ‘Diva’ Mercury.

Mais puisque l’hédonisme réputé du rock est absent, Queen se révèle bien creux à côté de Freddie. Jamais on ne connaitra les traits de caractère ou les motivations des autres membres du groupe. Sans angle explicite de traitement, on se retrouve frustré au moindre doute de Mercury sur sa solitude ou sa sexualité, rapidement écarté.

Dès lors, l’efficacité de "Bohemian Rhapsody" se résume à la performance impeccable de Rami Malek, aux musiques cultes et immortelles de Queen, et à sa reproduction réussie du concert du Live Aid en 1985, même si la version originale sur YouTube est autrement plus jouissive.

Auteur : Auxence Magerand

Tous nos contenus sur "Bohemian Rhapsody"
Toutes les critiques de "Auxence Magerand"

ça peut vous interesser

Prix Louis Delluc pour Jeanne de Bruno Dumont

Rédaction

Proxima : Vertige du néant

Rédaction

Chanson Douce : La mélodie du thriller

Rédaction