19 juillet 2019
Archives Critiques

X-Men : Nous ne sommes pas ce que vous croyez

Avec "X-Men", au vu du potentiel de la BD, il n'était pas facile d'adapter l'univers des X-Men au langage cinématographique et c'est ce que réussit avec brio, Bryan Singer qui a su transposer dans ce premier chapitre, l'esprit du célèbre comics en y apportant une vision personnelle et moderne.

Plutôt que de s'inspirer d'un épisode, il choisit de rassembler des personnages issus de différentes époques de la série et d'uniformiser leurs costumes à l'origine plus fantaisistes.

Sans pour autant déverser les flots d'effets spéciaux coutumiers, le cinéaste tempère habilement les scènes d'action avec un scénario qui fait l'objet d'un véritable postulat contre l'exclusion en véhiculant un message de tolérance. D'ailleurs, le mot est lancé dès la séquence d'ouverture dans le camp de concentration.

"X-Men" se veut également une métaphore sur la lutte idéologique entre Martin Luther King et Malcolm X symbolisée par le Professeur Xavier et Magneto, l'un aspirant à une cohabitation pacifique avec les hommes alors que l'autre veut s'imposer par la force.

En incarnant ces leaders symboliques, Patrick Stewart (le capitaine Picard de "Star Trek Next Generation") et Ian Mc Kellen (Gandalf dans "Le Seigneur des Anneaux"), deux comédiens issus de la prestigieuse école shakespearienne nous livrent une excellente prestation.

Le récit se focalise principalement sur le personnage de Logan (Wolverine en VO et Serval en VF) qui a les traits de Hugh Jackman, acteur australien habitué aux rôles de séducteur.

Ce dernier s'est immiscé à la perfection dans la peau de ce mutant déchiré entre haine et compassion, afin de lui conférer une réelle profondeur (la quête de son identité) et une dimension humaine notamment dans sa relation avec Malicia (l'étonnante Anna Paquin), une adolescente pourvue d'un don qui lui apparaît comme une malédiction.

Une version cinéma qui apporte un nouveau souffle au mythe en donnant du relief à cette équipe hors du commun qui ne se révèlera pas sans failles psychologiques.

Le succès de "X-Men" a relancé la mode des comics sur grand écran puisqu'il a ouvert la voie à une autre adaptation réussie, celle de Spider-Man.

Auteur :Fabien Rousseau
Tous nos contenus sur "X-Men " Toutes les critiques de "Fabien Rousseau"

ça peut vous interesser

Les nouveaux anges de Charlie

Rédaction

Brad Pitt en astronaute dans Ad Astra

Rédaction

John Wick 3 : Du sang et du style

Rédaction